Le Trois –

Belfort : les pompiers dans la rue pour crier leur colère [vidéo]

Une soixantaine de pompiers a défilé dans les rues de Belfort, ce jeudi, en fin d’après-midi. Ils ont rejoint le centre des congrès Atria, qui accueille pendant deux jours les députés Les Républicains.

Une soixantaine de pompiers a défilé dans les rues de Belfort, ce jeudi, en fin d’après-midi. Ils ont rejoint le centre des congrès Atria, qui accueille pendant deux jours les députés Les Républicains. Une délégation a été reçue par des parlementaires.

« Qui pour secourir les pompiers ? » interpelle la pancarte portée par un sapeur-pompier, ce jeudi, en fin d’après-midi, dans les rues de Belfort. Une soixantaine de pompiers professionnels, soit près de la moitié des effectifs professionnel du département, ont crié leur colère, menée par une intersyndicale composée de la Fédération autonome, de la CFTC, de FO et d’Avenir secours, rattaché à la CFE-CGC. Il y a de très nombreuses années que l’intersyndicale n’avait pas été réunie par les pompiers belfortains. L’heure est grave.

Quelques fumigènes ont été allumés devant la préfecture, pour marquer le coup. Des pétards ont éclaté tout le long du parcours, qui menait de la place de la République au centre des congrès Atria, en passant par le faubourg des Ancêtres, la rue Georges-Clemenceau et le quai Vauban. Au Novotel, une délégation de l’intersyndicale a été reçue par une dizaine de députés Les Républicains, dont Christian Jacob, président du groupe à l’Assemblée nationale. Cet événement politique organisé à Belfort a donné des idées aux pompiers. Ils ont saisi l’occasion.

Les pompiers ont exprimé leur désarrois (©Le Trois – Thibault Quartier).

Le secours à personne multiplié par deux

Les sujets de préoccupation des pompiers sont nombreux. D’abord, la prime de feu. La prime de risque des soldats du feu est fixé à 19 %, contre 26 % pour d’autres professions à risque de la fonction publique. « Sachant que notre métier est reconnu comme dangereux, mais pas comme à risque », s’étonne encore l’adjudant Mickael Terzaghi, de la Fédération autonome. Les pompiers alertent aussi sur la remise en cause de leur régime de retraite. Ils ont également attiré l’attention sur des aspects santé et sécurité : les incivilités dont ils sont de plus en plus victimes, mais également sur la reconnaissance des spécificités de leur métier. Ils inhalent de la fumée toxique. Et les pompiers sont une population qui contractent plus de cancers que la moyenne nationale.

Les soldats du feu ont aussi évoqué l’explosion du nombre d’interventions liées au secours à personne. Dans le Territoire de Belfort, ces interventions représentent 76,7 % de l’activité opérationnelle en 2018. Et elles ont même augmenté de 9 % entre 2017 et 2018. Entre 2003 et 2018, ces interventions sont passées de 4 198 à 9 266. La différence est saisissante. Forcément, cette hausse des interventions a des conséquences sur les effectifs, qui s’effritent. « Le système ne marche plus. Nous sommes les seuls à toujours se déplacer », déplore le commandant Francis Erard, d’Avenir secours. Pis, la réponse incendie est également contrainte par le poids de l’activité liée au secours à personne. Il manque du personnel.

Indirectement, on questionne le financement des services d’incendie et de secours, dont le poids repose sur les collectivités locales. Et on questionne aussi les missions pour lesquelles on sollicite les pompiers. Dans ce cadre, pourquoi ne pas recevoir des financements de l’agence régionale de santé (ARS) lorsque les pompiers sont engagés pour de l’assistance et non pas de l’urgence suggère un pompier. Une chose est sûre, ils attendent des réponses. Sont-elles venues des parlementaires Les Républicains ? « Mon ressenti est plutôt positif, confie le commandant Francis Erard, après l’entrevue. Ils nous ont écoutés et entendus. » Mais l’officier reste vigilant. Et les députés l’ont mis en garde : ils sont dans l’opposition. Ils envisagent tout de même de déposer des questions écrites au gouvernement.

« Il n’y a plus personne derrière les pompiers ! » alerte finalement un soldat du feu. Les pompiers sont au bord de l’asphyxie. Il est temps de tirer la sonnette d’alarme.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal