Le Trois –

PUB

Belfort : le combat d’Adevam-FC pour sensibiliser sur l’amiante

Jacques Rambur, président de l'association Adevam-FC. | ©Le Trois - E.C.
Portrait
L’association de défense des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles de Franche-Comté (Adevam-FC) a tenu son assemblée générale mercredi 29 mai. L’occasion de faire le point sur les actions et les combats menés depuis plusieurs années.

L’association Adevam-FC, c’est le combat de Jacques Rambur, ancien salarié d’Alstom. Il a travaillé à l’usine pendant plus de 40 ans. Et a vu des collègues tombés malades. « On faisait des boules de neige avec l’amiante à l’époque. On n’avait pas conscience de la dangerosité », raconte-t-il, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’association le 29 mai. 

 Cela fait désormais sept ans qu’il défend les victimes de l’amiante dans le nord Franche-Comté, aux côtés de plusieurs bénévoles et d’une avocate du cabinet parisien TTLA, Me Fleury. L’association aide ses adhérents à remplir leur dossier pour des reconnaissances de maladies professionnelles par la sécurité sociale. Elle les accompagne aussi dans la phase judiciaire devant le tribunal des affaires sociales, pour réclamer la faute inexcusable de l’employeur et des dommages et intérêts. 

« Nous avons chaque année 5 à 6 nouveaux dossiers », témoigne-t-il.  En 2023, l’association en a gagné trois. Elle a notamment réussi à faire reconnaître la faute inexcusable de l’employeur Alsthom  (lire ici). Au bout de cinq ans,  leurs maladies ont pu être reconnues dans le cadre d’ « une faute inexcusable de l’employeur ». En 2021 aussi, un malade a pu être indemnisé par Peugeot à hauteur de 80 000 euros à la suite d’un cancer lié à l’amiante. 

Faire reconnaître plus de maladies

« Les maladies dues au travail ont doublé depuis 20 ans », relève Jacques Rambur. Et si certaines sont reconnues du fait de leur existence dans le code de la sécurité sociale, d’autres, comme les risques psychosociaux sont moins reconnus. « Le syndrome de burn-out n’est toujours pas reconnu comme maladie professionnelle dans la loi, et quand un salarié obtient gain de cause, c’est après un véritable parcours du combattant », explique-t-il. C’est pour cela que l’association se bat. Désormais, plus que l’amiante, ce sont des salariés ayant tous types de maladies professionnelles qui viennent à l’association.

L’association se félicite que trois nouveaux « tableaux » aient été créés par la sécurité sociale : le cancer du larynx et de l’ovaire provoqués par l’inhalation de poussières d’amiante, les affections cancéreuses provoquées par le trichloréthylène, et le cancer de la prostate provoqué par les pesticides. Mais le combat reste encore long. 

Pour l’année 2024, l’association s’est fixée plusieurs défis. Rencontrer la direction de la CPAM de Belfort, pour « faciliter les transferts de documents dans le cadre de dossier à monter ». Continuer d’aller rencontrer les gens à domicile pour les aider dans leur démarche. Recevoir les personnes qui le souhaitent à leur permanence, désormais ouverte à la Maison du Peuple tous les mardis.

Faciliter les parcours et sensibiliser les particuliers

Mais aussi et surtout, l’association veut informer la population sur les risques liés à la manipulation de l’amiante. « On veut aider les personnes que ce soit pour éradiquer l’amiante ou pour les sensibiliser. Aujourd’hui, beaucoup de gens ne savent pas ce que c’est. Les fibres d’amiantes sont 400 fois plus petites qu’un cheveu. Elles pénètrent facilement par les voies respiratoires », explique le président de l’association. 

Pour cela, Adevam-FC a créé une brochure de sensibilisation sur l’amiante, qui sera distribuée dans tout le Grand Belfort. L’Agglomération finance l’opération d’imprimer 70 000 brochures et de les distribuer. C’est un premier pas important. Jacques Rambur veut aller plus loin en « rencontrant les présidents des autres communautés de communes » pour que la sensibilisation ait lieu dans tout le nord Franche-Comté. « Car oui, l’amiante tue encore. Et nous aimerions que ce ne soit plus le cas, mais la réalité est tout autre. » Dans sa brochure, Adevam-FC se positionne comme un « lanceur d’alerte ». Le 3 juin, l’association rencontrera d’ailleurs  le Dr Nassoy-Stehlin, présidente de l’ordre des médecins du Territoire de Belfort. « Cela nous permettra d’échanger sur les difficultés que rencontrent les personnes atteintes d’une pathologie due à leur travail, avec les médecins, qui n’ont pas forcément tous les outils. »  Et ainsi continueront les actions pour sensibiliser et mieux accompagner.

Nos derniers articles

Revivez le passage de la flamme olympique à Montbéliard

La flamme olympique a traversé Montbéliard ce mardi 25 juin. Portée par 25 personnes, elle a cheminé durant 1h10 dans la cité des Princes avant de poursuivre vers Baume-les-Dames.

Le FC Sochaux classé meilleur centre de formation de national

La fédération française de football a dévoilé le 21 juin le classement annuel des centres de formation. Le FC Sochaux-Montbéliard domine le classement de national.

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts