Le Trois –

PUB

Belfort : deux ans de prison avec sursis pour une aide-soignante qui avait drogué ses collègues

Esplanade de l'hôpital Nord-Franche-Comté, à Trévenans, dans le Territoire de Belfort. | ©Le Trois – Thibault Quartier

Une aide-soignante de l’hôpital Nord Franche-Comté, gravement malade, a été condamnée mercredi par le tribunal correctionnel de Belfort à une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis pour avoir drogué douze collègues à leur insu avec des médicaments durant des années.

(AFP)

Une aide-soignante de l’hôpital Nord Franche-Comté, gravement malade, a été condamnée mercredi par le tribunal correctionnel de Belfort à une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis pour avoir drogué douze collègues à leur insu avec des médicaments durant des années.

“Elle sera condamnée par la justice des hommes, mais elle est d’ores et déjà condamnée par la maladie”, a plaidé son avocate Me Stéphanie Quenot, alors qu’un “compte à rebours est engagé concernant l’état de santé” de cette femme de 57 ans atteinte d’une tumeur incurable au cerveau.

En raison de sa maladie, la prévenue poursuivie pour “administration de substance nuisible à un professionnel de santé” n’était pas présente à l’audience. Elle a reconnu lors de l’enquête avoir “seringué” les bouteilles de ses collègues “un peu au hasard” en salle de repos ou dans le réfrigérateur du service, sans parvenir à expliquer ses actes. “Il est acquis que les victimes n’auront aucune réponse à leurs questions, car ses agissements sont inexplicables”, a regretté le procureur Éric Plantier, avant de requérir trois ans d’emprisonnement avec sursis.

"Carence affective considérable"

Entre 2014 et 2019, cette aide-soignante, mariée et mère de deux enfants, a introduit un antalgique et un neuroleptique dans les boissons de ses collègues. Les victimes avaient trouvé une seringue suspecte dans son sac et elle l’avaient filmée en cachette en train d’agir. “Mes clientes décrivent toutes les mêmes phénomènes: plus de jambes, des sueurs, elles n’arrivaient plus à garder les yeux ouverts, elles avaient des endormissement tellement profonds que personne ne pouvait les réveiller avant le matin”, a décrit Me Alexandre Bergelin.

L’aide-soignante a également admis avoir particulièrement visé l’une de ses collègues. L’avocat de cette dernière, Me Stéphane Giuranna, a souligné la violence des “problèmes d’estime de soi” engendrés par la prise de ces médicaments qui l’ont transformée en “loque pendant cinq ans”. “Je n’ai rien contre elles, je ne me suis jamais disputé avec elles”, s’est désolée la mise en cause lors de ses auditions. “Je n’ai jamais voulu faire du mal, il y a quelque chose qui ne va pas dans ma tête”. “Ce n’est pas parce qu’elle ne veut pas donner d’explications, mais parce qu’elle ne les a pas”, a assuré l’avocate de la prévenue, décrivant une femme aux “carences affectives considérables”, qui “a fait des choses pour pouvoir venir ensuite aider et être valorisée”.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts