Le Trois –

PUB

Belfort : au lycée Courbet, une centaine d’élèves mobilisés contre la réforme des retraites

Les lycéens mobilisés devant le lycée Courbet, ce jeudi 9 mars. | ©Alan Beley​
Pas besoin de travailler pour se sentir concerné. Les jeunes du lycée Courbet, qui pour les classes de terminale passent leur bac dans une semaine, ont sorti les pancartes pour protester contre la réforme des retraites ce jeudi 9 mars à Belfort.

Certains étaient là dès 7 h, ce jeudi 9 mars, devant le lycée Courbet à Belfort, pour bloquer le bâtiment, en protestation contre la réforme des retraites. À 10 h, « nous étions environ 300 devant le bâtiment », raconte Alan Beley, lycéen en classe de terminale au lycée Courbet. C’est lui et son ami Michel qui ont eu l’initiative de lancer un grand rassemblement. Une idée qui a émergé mercredi 8 mars, en fin de journée. « Sur Instagram, j’ai mis un message à des amis. Qui l’ont eux-mêmes dit à des amis. Sur le groupe créé, nous sommes passés de deux à une centaine en l’espace de deux heures.» Pour sa part, Alan manifestait pour la deuxième fois. « La première fois, c’était mardi (7 mars).» Lui, comme ses camarades, se sont mobilisés pour leurs parents, leurs oncles, tantes, grands-parents, parfois. « Pour ma part, j’ai un père qui travaille à l’usine. Et je ne vois pas comment il pourrait tenir jusqu’à 64 ans; c’est juste impossible.» 

Si l’ambition première était de bloquer le bâtiment, les élèves se sont finalement rapidement ravisés. Des camarades devaient passer un examen de qualification de langue; ils n’ont pas voulu les en empêcher. Ce qui devait être un blocage a donc été un grand rassemblement qui a mêlé lycéens et syndicats. Un rassemblement qui avait pour but de se mobiliser contre la réforme, mais aussi contre la précarité étudiante.

Plus localement, les lycéens en terminale dénoncent aussi les conditions dans lesquelles ils passent le bac cette année. Les épreuves de spécialités, qui constituent un tiers de la note, vont être passées les 20 et 21 mars. « Nous avons eu très peu de temps et nous n’avons le droit à aucun jour de révision en amont, alors que cela se fait dans d’autres établissements », explique Alan. Au bout d’une heure de manifestation, ils ont été reçus par la proviseure. « Elle nous a assuré qu’elle allait conseiller à nos professeurs de ne pas nous mettre d’évaluations la semaine avant le bac », relate-t-il. Un discours qui ne les a pas satisfaits. Même s’ils « remercient leurs professeurs » pour leur soutien. Pour rappel, eux aussi dénoncent les conditions dans lesquelles s’organisent le bac et la future rentrée (lire notre article). 

À 11 h 45, les étudiants ont remballé pancartes et  slogans. Quelques minutes plus tard, plus aucune trace de leur rassemblement sur place. « Nous sommes contents pour ça. Pour quelque chose d’improvisé la veille, tout s’est très bien passé. Il n’y a rien eu de cassé; tout a été nettoyé à la fin.» Et le message est passé : les lycéens, eux aussi, ne veulent pas de cette réforme, « pour nos parents maintenant, et pour nous plus tard », conclut le lycéen. 

Nos derniers articles

Sophie Rollet, dix ans de combat contre Goodyear

"Dix ans sur ce dossier": entre "soulagement" et "frustration", Sophie Rollet, lanceuse d'alerte, a "enfin" passé la main à la justice dans son enquête sur l'éclatement des pneus Goodyear à l'origine de la mort de son mari.

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts