Le Trois –

Amaelles : rompre l’isolement des personnes âgées avec des ateliers d’art à Belfort

Le collectif Ehpad du Territoire de Belfort appelle à la prudence dans les visites des personnes âgées.
Une réunion d’information sera organisée le 14 décembre à l’école d’art. L'atelier est destiné aux personnes de plus de 60 ans. | ©Sabine van Erp de Pixabayy
En vieillissant, les occasions pour construire des relations sont moins nombreuses et l'isolement s'accroît. Amaelles, collectif d'aide et de soins à la personne et l’école d’art Gérard-Jacot, à Belfort, s’associent pour un projet artistique mêlant photographie et graphisme avec une douzaine de seniors.

Reprendre confiance en soi, en sa capacité à surprendre, créer, émouvoir. Amaelles, collectif d’aide et soins à la personne, a créé un projet artistique avec l’école d’art Gérard Jacot à Belfort, destiné aux seniors. Un projet photographique, mêlant graphisme et dessin. Un groupe d’une douzaine de personnes âgées sera accueilli pour construire un projet sur le thème ambitieux  « Je rêvais, je rêve et je rêverai », financé par le conseil départemental du Territoire de Belfort. Une dizaine d’ateliers se dérouleront entre janvier et avril, avec des artistes enseignants qui accompagneront les seniors, dont notamment Martine Locatelli, artiste intervenante. Le but : « Donner vie à l’imaginaire en repoussant les limites de la photographie ».  Angélique Pichon, chargée des publics à l’école d’art Gérard-Jacot explique que la photographie sera « un médium ». Un médium qui plaît généralement, car il est le symbole des souvenirs. Les seniors prendront leurs propres photos, y ajouteront du dessin, du graphisme s’ils le souhaitent, accompagnés d’élèves plus jeunes et d’artistes. Ce sera « un travail sur la mémoire », sur leurs rêves, « une rétrospective de ce qu’ils ont pu accomplir et de ce qu’ils n’ont pas pu faire en s’exprimant à travers l’art », complète Aline Dougoud , chargée de développement prévention chez Amaelles. « Cela leur permettra de laisser une trace, d’être fiers d’eux devant leur famille », détaille-t-elle. À la fin, une exposition sera organisée. « On veut leur prouver qu’ils peuvent encore faire beaucoup de choses, qu’ils peuvent émouvoir, transmettre, surprendre. »  

Une réunion d’information sera organisée le 14 décembre à l’école d’art. L’atelier est ouvert à toute personne de plus de 60 ans résidant dans le Territoire de Belfort. Aucune compétence n’est requise. La pré-requis: avoir envie et s’engager dans la durée. Amaelles encourage tous types de public à pousser la porte, pour « créer de la rencontre et mixer les milieux sociaux ».

Un projet par année

Depuis cinq ans, Amaelles crée un projet artistique par année. L’an dernier, cinq personnes centenaires ont pu conter leurs histoires de vie dans un livre qui leur a été remis (lire ici). Une troupe de théâtre avait aussi été formée avant le Covid et une chorale intergénérationnelle continue de vivre depuis la création du projet, il y a quelques années. Philippe Weber, directeur général d’Amaelles explique que toutes ces activités ont pour but de « travailler sur l’isolement » en créant du lien. Ces projets ont toujours la vocation de permettre aux personnes âgées d’échanger entre elles, mais aussi de rencontrer un public plus jeune. 

Nos derniers articles

Un tremblement de terre de magnitude 3,5 ressenti à la frontière suisse

Le Bureau central et sismologique français - Réseau national de surveillance sismique a enregistré un séisme de magnitude 3,5 sur l'échelle de Richter, dans la nuit de lundi à mardi, à proximité de la frontière franco-suisse.

Belfort : l’appel de la CGT pour finaliser l’achat des turbines Arabelle par EDF

La CGT a organisé à Belfort un rassemblement ce mardi devant General Electric pour appeler à la finalisation du rachat de la partie nucléaire de General Electric par EDF. Et elle attend des réponses du gouvernement sur les modalités.

Montbéliard : l’école de la Combe-aux-Biches s’agrandit pour accueillir les élèves du Parc

Il n’était plus question de rénover l’école maternelle des Batteries du Parc. Elle sera démolie et les élèves seront accueillis à l’école maternelle de la Combe-aux-Biches, dès 2025, après des travaux d’agrandissement et de rénovation.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal