Le Trois –

PUB

À Belfort et Montbéliard, la réforme des retraites est passée mais pas la colère 

14ème journée de mobilisation contre la loi de réforme des retraites, le 6 juin à Montbéliard. | ©Le Trois - EC
Reportage
La loi contre la réforme des retraites est passée. Mais ce n’est pas fini pour autant dans la rue. À Belfort et Montbéliard, la mobilisation a continué avec plus d’un millier de personnes pour chacun des rassemblements ce mardi 6 juin.

Sous un soleil de plomb, 1 000 manifestants selon la police et 1200 selon les syndicats se sont réunis pour dénoncer la réforme des retraites à Montbéliard. Ce mardi matin, ils étaient le même nombre à Belfort selon les syndicats, 1 500 selon les syndicats. C’est moitié moins pour les deux villes de l’aire urbaine par rapport au rassemblement du 1er mai. Pour autant, ceux qui restent ne décolèrent pas. Ne veulent pas relâcher la pression. Peu importe qu’il s’agisse de la quatorzième journée ou que la réforme soit passée. Pour les manifestants, continuer à être dans la rue est un symbole fort.

Toujours accompagné de ses fidèles pancartes qu’il a montées sur une installation de fortune sur roulette, René est présent depuis la première journée de mobilisation. Celui qui est à la retraite depuis deux ans ne compte pas lâcher pour ceux qui en sont encore loin. Il est aussi là pour que le gouvernement sache que le peuple est encore dans la rue et le sera pour les prochaines journées de mobilisation. « On veut lui faire comprendre que les 49.3 doivent stopper. Il faut voter. Que ce soit pour la réforme des retraites ou toutes celles à venir. » Plus que le dégoût, il ressent dans les discours d’autres manifestants et le sien de la haine, face au mépris. « Macron a seulement préparé sa sortie. Et maintenant… » Il hausse les épaules. 

Rémi a participé aux 14 journées de mobilisation contre la loi de réforme des retraites, le 6 juin à Montbéliard. | ©Le Trois - EC

Plus loin, attendant le début du lancée de cortège, il y a aussi Clément, 35 ans, professeur dans un collège de Bethoncourt et étiqueté Lutte ouvrière. Le temps n’a pas amenuisé sa colère, explique-t-il. Il aurait aimé voir, dans le pays, des grèves prolongées, des travailleurs complètement à l’arrêt pour faire plier le gouvernement. « Il y a eu des micro-démonstrations, comme avec les éboueurs à Paris. Il aurait fallu que ce soit partout de la même manière. Mais il a manqué un petit pas pour cela.»

Il n’est pas impressionné par le fait que la loi soit passée. Il repense à la loi sur le contrat de première embauche (CPE) qui avait provoqué trois mois de contestation sociale, avec les jeunes en fer de lance. « Malgré le fait que la loi ait été promulguée, nous avions pu faire plier le gouvernement », balance Clément. En effet, la proposition de loi de Dominique de Villepin (UMP), passée via le 49-3, est suspendue environ trois semaines après sa promulgation sous la pression des organisations syndicales et étudiantes, mais aussi du Medef (lire ici).

[ En images ]

 « Si ça a pu se faire une fois, pourquoi s’avouer vaincu aujourd’hui ? » Autour de lui, il ne voit pas de résignation. « Partout, la colère couve encore. La réforme. L’inflation. Les salaires… Quand est-ce que ça explosera vraiment, on ne le sait pas. Mais nous attendons ce moment. »

Le cortège de la manifestation démarre. Dans le calme, les manifestants s’avancent dans un cortège uni pendant environ 1h45. Chacun cherche l’ombre quelques instants sous un arbre, avant de reprendre la marche. Ils finissent, place Denfert-Rochereau. La prochaine date est prévue le 15 juin. « Nous sommes là pour montrer qu’on peut encore mettre la pression. La colère ne passe pas, on va continuer à le montrer. Et surtout cette semaine avec la proposition Liot », défend Damien Jouffroy, délégué syndical CGT. Le groupe Liot a en effet déposer un projet d’abrogation contre la loi de réforme des retraites, qui doit être défendue devant l’Assemblée jeudi 8 juin. 

Nos derniers articles

Au monument aux morts, tout le monde se revendique du général de Gaulle

Les commémorations de l’appel du 18-Juin ont rassemblé autorités, élus et candidats aux élections législatives, ce mardi. La figure du général de Gaulle est souvent invoquée par les partis politiques. Et ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer son héritage. Quitte à en oublier l’histoire. Reportage.

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts