Le Trois –

PUB

1 500 enfants du Territoire de Belfort en « Quartiers d’été »

1 500 enfants du Territoire de Belfort en « Quartiers d'été », dans les dispositifs Vacances apprenantes
Une jeune fille dans une cours d'école.

Pour soutenir les familles des quartiers « politique de la ville », divers dispositifs ont été mis en place pendant les congés d’été. Dans le Territoire 300 000 euros permettent de financer l’accueil de quelque 1500 jeunes.

Pour soutenir les familles des quartiers « politique de la ville », divers dispositifs ont été mis en place pendant les congés d’été. Dans le Territoire 300 000 euros permettent de financer l’accueil de quelque 1 500 jeunes.

« Nous voulons éviter une « génération covid » et raccrocher toutes les classes sociales au dispositif, explique en substance le préfet du Territoire de Belfort, David Philot. Il faut se projeter sur une vie normale en termes éducatifs ». Autrement dit, tenter de limiter les effets négatifs du confinement suivi des vacances scolaires sur les enfants et les ados. Le plan « Quartier d’ été 2020 » du ministère de la Ville se veut « un temps d’éducation autant que de loisirs, un temps utile et ludique, pour les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville qui ne peuvent partir en vacances et pour lesquels la crise sanitaire a été particulièrement difficile ».

Dans le Territoire de Belfort, ce plan a été décliné en plusieurs opérations dont le montage, rendu possible par des associations, les collectivités locales, l’éducation nationale, enthousiaste le préfet. 300 000 euros ont donc été dégagés par l’État dans le département, via la préfecture pour permettre à quelque 1500 enfants de bénéficier de dispositifs tels que les écoles ouvertes, les colonies apprenantes ou l’accueil en centre de loisirs sans hébergement. Des dispositifs inscrits dans la dynamique Vacances apprenantes.

Des médiateurs le soir dans les quartiers

Le dispositif « écoles ouvertes » a été mis en place une première semaine du 6 au 10 juillet et sera renouvelé du 24 au 27 août. Son but est de lutter contre les retards liés au confinement et de limiter les risques de décrochage. Onze établissements scolaires s’y sont associés dans le Territoire (36 à l’échelle de l’académie). 500 enfants bénéficieront ainsi de ce dispositif.

Les « colos apprenantes » concerneront 262 jeunes issus des quartiers. Six dossiers ont été labellisés lors du comité départemental de fin juin. Un autre comité de labellisation est prévu courant juillet, avec pour ambition de toucher au total 500 jeunes.

Pour identifier les jeunes susceptibles d’être bénéficiaires de ces dispositifs anti-décrochage, la préfecture a fait appel à dis médiateurs recrutés pendant une période de quatre mois. Depuis le mois d’avril, leur mission a consisté à sillonner les quartiers de 21 h à 1 h pour repérer et entrer en contact avec ces jeunes. Ils ont ainsi complété l’action des 5 médiateurs de la ville de Belfort et des 9 éducateurs du Département, qui, eux, interviennent en journée. Cette opération a bénéficié d’un financement de 108 000 euros de l’État.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts