Le Trois –

PUB

Thierry Breton : « L’hydrogène propre est d’une importance incontournable pour l’Europe »

Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur.

Le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, a participé à l’ouverture du forum Hydrogen business for climate, organisé à Belfort ce mercredi 29 et jeudi 30 septembre. Il a rappelé l’enjeu de la structuration de la filière hydrogène, développé le soutien de l’Europe et glissé l’importance du nucléaire dans cette transition.

Le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, a participé à l’ouverture du forum Hydrogen business for climate, organisé à Belfort ce mercredi 29 et jeudi 30 septembre (notre article). Il a rappelé l’enjeu de la structuration de la filière hydrogène, développé le soutien de l’Europe et glissé l’importance du nucléaire dans cette transition.

« L’hydrogène propre est d’une importance incontournable pour l’Europe », a commencé Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, lors de son discours au forum Hydrogen business for climate ; il avait enregistré une vidéo, diffusée lors de la session d’ouverture, ce mercredi matin. La commission européenne a pris le dossier « à bras le corps », assure-t-il, afin d’atteindre les objectifs climatiques, fixés à 2050 ; l’Union européenne vise la neutralité carbone. « L’hydrogène pourrait représenter jusqu’à 25 % de toute l’énergie que nous consommerons », précise le commissaire européen. Cette croissance sera couplée à une diminution des importations des énergies fossiles.

L’importance du nucléaire

Mieux, selon le commissaire européen, cet engagement dans la filière hydrogène permet de « réaffirmer notre leadership industriel ». Mais cet engagement en faveur de l’hydrogène doit être un engagement en faveur « de l’hydrogène renouvelable », remarque Thierry Breton. Pour répondre à ce défi, il faut utiliser toute l’énergie décarbonée, « notamment le nucléaire », souligne-t-il. Le nucléaire permet notamment d’occuper le terrain de l’hydrogène décarboné à court et moyen terme. « Nous sommes capable de leadership dans cette filière. Nous avons l’une des recherches les meilleurs au monde, des start-ups », ajoute-t-il.

Selon lui, trois chantiers s’ouvrent aux acteurs de la filière. Le premier est celui des projets. Aujourd’hui, l’alliance européenne de l’hydrogène a déjà collecté plus de 1 000 projets autour de cette technologie. Ensuite, il faut « mobiliser » les moyens financiers, qu’ils soient publics et privés insiste-t-il. Un milliard d’euros est déjà fléché, évoquant notamment le Piiec, un programme européen de soutien à l’innovation. 15 projets français sont déjà pré-notifiés, dont le dossier de McPhy à Fontaine, selon nos informations. « C’est un outil décisif pour regrouper les efforts des États-membres afin de faire monter une innovation de rupture », explique-t-il. « C’est la base d’une rampe de lancement pour réussir l’hydrogène propre », affirme le commissaire européen.

Le dernier chantier est celui du cadre réglementaire, notamment les incitations fiscales. Il existe aujourd’hui un débat au sein de l’Europe pour intégrer ou non le nucléaire dans la taxonomie verte, afin que les projets nucléaires bénéficient justement des mécanismes d’accompagnement de l’Union européenne ; la décision est attendue dans les prochaines semaines. Cela revêt un intérêt fondamental pour la France. À ce titre, la position du commissaire vis-à-vis du nucléaire et de son importance dans le déploiement de la filière hydrogène est très importante.

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts