Le Trois –

PUB

Masques: Marie-Guite Dufay demande une “répartition plus solidaire”

La présidente socialiste de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a demandé à l’État une “répartition des masques plus solidaire” après une nouvelle réquisition, selon
elle “sans concertation”, d’équipements de protection que la région avait commandés.

(AFP)

La présidente socialiste de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a demandé à l’État une “répartition des masques plus solidaire” après une nouvelle réquisition, selon
elle “sans concertation”, d’équipements de protection que la région avait commandés. – mis à jour le 6 avril à 21 h 45.

Deux millions de masques destinés à la région ont été “intégralement” réquisitionnés par l’État à leur arrivée, dimanche, à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, “sans concertation, ni même information préalable”, s’est plainte Marie-Guite Dufay dans un communiqué diffusé dimanche soir.

Le 2 avril, une commande similaire de masques de protection, également à l’initiative de la région Bourgogne-Franche-Comté (BFC), avait déjà été retenue par l’État. “Jean Rottner (le président LR de la région Grand Est, ndlr) m’avait dit que j’aurais la priorité pour ma commande dans le cargo de dimanche sauf que, quand il est arrivé, l’armée était déjà sur place et on a vu que ce serait impossible”, a expliqué lundi à l’AFP Marie-Guite Dufay. “Je n’ai eu aucun contact avec quiconque de l’État pour nous dire qu’il y aurait réquisition” a-t-elle déploré.

“Après une première commande de 2 millions de masques, l’État a réceptionné hier à l’Euroairport 4 millions de masques destinés au Grand Est. Les masques seront répartis dans les 10 départements grâce à un circuit de distribution organisé” par la préfecture de la zone de sécurité Est, a indiqué lundi sur son compte Twitter la préfecture du Grand Est.

La préfète du Grand Est, Josiane Chevalier, avait expliqué dimanche à l‘AFP que l’avion arrivé dimanche à Bâle-Mulhouse devait contenir à la fois des masques pour l’État, pour les conseils régionaux de Bourgogne Franche-Comté et du Grand Est et pour le conseil départemental des Bouches-du-Rhône mais que “le compte n’y étant pas”, l’État avait réquisitionné l’ensemble pour les personnels de santé, prioritaires. Selon une source proche du dossier, les masques réquisitionnés permettraient notamment d’alimenter la médecine de ville du Grand Est.

“Afin d’honorer les commandes des collectivités, l’importateur nous informe avoir programmé deux nouvelles rotations aériennes qui devraient intervenir en fin de semaine”, a assuré lundi soir dans un communiqué la préfecture du Grand Est revenant dans le détail sur les livraisons de mercredi et de dimanche.

L’avion ayant atterri dimanche en provenance de Chine “devait transporter le complément de la commande de l’État, soit 4 millions de masques, ainsi que plusieurs autres millions destinés aux collectivités”, a-t-elle poursuivi. Mais il “contenait seulement 3,6 millions de masques – soit un volume inférieur au solde dû par l’importateur à l’État – qui ont été pris en charge par la préfecture de la zone de défense et de sécurité Est avec le concours de moyens logistiques de l’armée de terre dans le cadre de l’opération Résilience”, a-t-elle détaillé.

Ces masques doivent être délivrés via les pharmacies aux professionnels de santé libéraux mais aussi aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, services de soins à domiciles, prestataires de services, etc.

"Guerre des masques"

Mais, selon cette même source, l’État aurait pris dimanche plus de masques qu’il n’en avait commandés et aurait même prélevé un stock de masques FFP2 qu’il n’avait pas demandé. Si Marie-Guite Dufay conçoit que “la lutte contre l’épidémie amène logiquement l’Etat à décider de prioriser la livraison de certaines commandes en direction des secteurs les plus en tension”, elle souhaite plus de transparence et une “répartition plus solidaire”, se demandant “comment l’État organise la protection” des habitants de sa région.

“Soit l’État considère que les masques commandés par la Région, en complément des dotations de l’Etat, ne sont pas nécessaires à leur protection ; soit, avec les masques réquisitionnés, il organise une régulation entre les Régions de manière solidaire”, écrit-elle.

L’élue “rappelle que ces masques sont destinés aux Ehpad, aux personnels d’aide à domicile des personnes âgées, et aux structures d’accueil de personnes handicapées”. Tout en récusant toute “guerre des masques entre présidents de régions”, elle souligne que la Bourgogne-Franche-Comté est l’une des plus touchées de France par la maladie. Dimanche, elle dénombrait 341 décès à l’hôpital et 224 en établissements médico-sociaux, selon l’Agence régionale de Santé.

Marie-Guite Dufay a “saisi le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, afin de rétablir le dialogue et retrouver une unité dans l’action entre l’État et les Régions”. La région “espère” par ailleurs que les deux autres commandes de respectivement 2 millions et 450 000 masques supplémentaires, dont la livraison est prévue cette semaine, ne feront pas l’objet d’une “telle confiscation”.

Nos derniers articles

Pays de Montbéliard : une opération « place nette », 11 gardes à vue et 26 000 euros d’avoirs criminels

Pour endiguer le trafic de drogue, le gouvernement a lancé une vaste opération nommée « place nette XXL ». L’une de ses opérations s’est déroulée dans le pays de Montbéliard du 8 au 10 avril.

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts