Le Trois –

PUB

Le pays de Montbéliard réclame à PSA de s’engager sur le futur d’Hérimoncourt

Le bureau de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) a approuvé, lundi 11 avril, une motion sur l’avenir industriel du site de PSA à Hérimoncourt.

Le bureau de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) a approuvé, lundi 11 avril, une motion sur l’avenir industriel du site de PSA à Hérimoncourt (voir ci-dessous). Il demande au constructeur d’œuvrer à l’implantation de nouvelles activités. PMA évoque aussi les pistes de restructuration, dont une mène à la restauration de voitures anciennes, en lien avec l’Aventure Peugeot.

Pas de conseil communautaire extraordinaire à Montbéliard. Mais à l’instar de leurs homologues belfortains au sujet de General Electric, les élus de Pays de Montbéliard Agglomération ont également approuvé une motion pour « le maintien d’un avenir industriel à Hérimoncourt », à la suite de la décision de PSA de rapatrier les activités liées à l’économie circulaire sur le site de Vesoul. Cette motion de trois pages n’a pas été votée en conseil communautaire, comme cela avait été envisagée le 21 mars, lors de la dernière séance plénière. Elle a été finalement approuvée au cours d’un bureau communautaire, avec 58 élus présents. Par l’intermédiaire des pouvoirs, 62 élus communautaires – sur les 80 élus que compte le bureau – l’ont approuvée. L’agglomération, dans son ensemble, compte 112 conseillers communautaires.

4 pistes envisagées

Selon PMA, l’usine d’Hérimoncourt emploie 204 salariés et 30 intérimaires. C’est aussi le lieu où a débuté l’aventure industrielle Peugeot en 1822, « avant que le constructeur automobile développe son activité automobile à Valentigney puis à Sochaux », rappelle la motion. Hérimoncourt abrite également les archives du groupe, « lesquelles ne sont pas concernées par le projet », précise PMA. « [Cette annonce] est vécue comme un coup de massue pour les salariés, pour la commune d’Hérimoncourt et pour le Pays de Montbéliard », déclare la collectivité, qui regrette les conséquences économiques engendrées par cette décision. « Perte économique, sociale mais aussi disparition d’un savoir-faire industriel alors que le Pays de Montbéliard est reconnu comme terre d’industrie », liste PMA. L’agglomération évoque quatre pistes pour le site d’Hérimoncourt : créer un espace de formation et de coworking ; installer une pépinière d’entreprise ; accueillir un garage solidaire ; et envisager une activité liée à la restauration de voitures anciennes et au marché de pièces anciennes avec l’association de l’Aventure Peugeot.

Le bureau communautaire demande à PSA de « s’engager à trouver des prospects industriels » pour les installer sur le site et « de mettre en œuvre les conditions favorables bâtimentaires et environnementales à [leur] installation ». Il demande aussi de « maintenir une activité sur site employant au moins 200 personnes ». Il demande enfin à « l’État de mobiliser les moyens favorisant l’installation d’entreprises sur le site ».

La motion votée le 11 avril par le bureau communautaire de PMA

Document de Pays de Montbéliard Agglomération.

Nos derniers articles

Au monument aux morts, tout le monde se revendique du général de Gaulle

Les commémorations de l’appel du 18-Juin ont rassemblé autorités, élus et candidats aux élections législatives, ce mardi. La figure du général de Gaulle est souvent invoquée par les partis politiques. Et ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer son héritage. Quitte à en oublier l’histoire. Reportage.

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts