Le Trois –

General Electric : Meslot et Zumkeller interpellent le ministre

Un accord a été signé pour éviter la délocalisation d'heure de travail à General Electric à Belfort.
Bâtiment de General Electric, au coeur du Techn'Hom, à Belfort (©Le Trois – illustration).

C’est au tour du maire de Belfort et président du Grand Belfort, Damien Meslot, et du député Michel Zumkeller, d’écrire au ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Ils attirent son attention sur la demande de General Electric à ses fournisseurs de baisser de 20 % leurs prix et sur des délocalisations en cours, depuis Belfort.

C’est au tour du maire de Belfort et président du Grand Belfort, Damien Meslot, et du député Michel Zumkeller, d’écrire au ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Ils attirent son attention sur la demande de General Electric à ses fournisseurs de baisser de 20 % leurs prix et sur des délocalisations en cours, depuis Belfort.

« La direction du groupe semble vouloir accélérer le transfert d’activités de son site de Belfort vers des pays à bas coût et d’autres délocalisations seraient à l’étude. Ces agissements se font en pleine épidémie de covid-19 qui sert de prétexte à GE pour renier l’accord syndical courageusement négocié́ », dénonce Damien Meslot, président du Grand Belfort, dans un communiqué envoyé ce mercredi 6 mai où il indique avoir écrit au ministre. Mardi, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, avait également interpellé le ministre. Comme le député européen Christophe Grudler, la semaine dernière. Le 30 avril, le député Michel Zumkeller avait également écrit au ministre. « La Direction de General Electric Gas Power vient d’écrire à tous ses sous-traitants pour leur demander de diminuer leur prix de 20 %. Dans la crise que nous vivons, cette demande est bien évidemment inacceptable », tance Michel Zumkeller.

Comité Maugis

Damien Meslot rappelle les garanties industrielles négociées lors de l’accord du mois d’octobre. « Il serait inacceptable que les termes de cet accord ne soient pas respectés par la direction de GE, ce même groupe qui n’a pas tenu ses engagements relatifs au rachat de l’activité énergie d’Alstom », prévient Damien Meslot qui demande, comme Michel Zumkeller, l’intervention du ministre. Le maire de Belfort revient sur le comité Maugis, qui doit répartir la pénalité de 50 millions d’euros de General Electric pour ne pas avoir créé 1 000 emplois comme promis.  « Les acteurs locaux font preuve de volontarisme pour anticiper l’avenir et développer l’emploi sur notre territoire. Aujourd’hui, la plupart des projets proposés en ce sens par les entreprises sont bloqués par l’absence de versement des 50 millions d’euros promis », indique Damien Meslot. Il demande que le dispositif juridique soit enfin créé pour permettre les versements. « La situation actuelle doit nous amener à changer radicalement de modèle de société́, remarque de son côté Michel Zumkeller. Malheureusement, il semble que ces géants qui sont plus des financiers que des industriels, ne l’aient pas compris. »

Nos derniers articles

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts