Le Trois –

Départementales : la droite conforte sa position dans le Territoire de Belfort

Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort.

Pas totalement sereine le soir du premier tour, la droite sort finalement renforcée de ces élections départementales dans le Territoire de Belfort. Elle détient six cantons sur neuf. Les trois autres sont à la gauche. Le MoDem n’en a plus. Cinq infos à retenir.

Pas totalement sereine le soir du premier tour, la droite sort finalement renforcée de ces élections départementales dans le Territoire de Belfort. Elle détient six cantons sur neuf. Les trois autres sont à la gauche. Le MoDem n’en a plus. Cinq infos à retenir avant de passer à l’élection du président du conseil départemental, programmée jeudi 1er avril. 

Six cantons remportés par la droite

Dès le premier tour, le canton de Châtenois-les-Forges avait été gagné ; c’était celui du président sortant Florian Bouquet, ainsi conforté, en binôme avec Maryline Morallet. Il a été rejoint par le canton de Delle, celui de Belfort 2, celui de Valdoie, qui restent à droite. Le canton de Giromagny bascule à droite avec la large victoire du binôme Les Républicains Didier Vallverdu-Rachel Couvreux (68,69% des suffrages exprimés). Ian Boucard et Loubna Ketfi-Charif (Les Républicains) ont également remporté le canton de Belfort 3, tenu jusqu’alors par le MoDem. Avec six cantons, la droite assoit sa force. Elle n’en avait que cinq dans la précédente mandature. À l’échelle du département, la droite enregistre 62,5 % des suffrages exprimés, contre 37,5 % pour la gauche. 4 234 voix séparent au total la droite de la gauche, au soir du 2e tour (15 285 voix contre 11 051). Pour Florian Bouquet, président sortant et candidat à sa succession, jeudi 1er juillet, lors de l’élection du président, « c’est un véritable signal de confiance ».

Une abstention très forte

L’abstention atteint encore des sommets à l’occasion de ce second tour des élections départementales. Elle s’élève à 64,16 %. Deux électeurs sur trois ne se sont pas déplacés. C’est légèrement mieux qu’au 1er tour où l’abstention atteignait 66,68 % des électeurs. Bastien Faudot (Gauche républicaine et socialiste), qui a remporté avec Samia Jaber le canton de Belfort 1 : « La crise politique est devant nous. Pas derrière. »

Deux parlementaires

Pour cette élection, la droite avait envoyé des poids lourds pour se prémunir de tout basculement : le sénateur Les Républicains Cédric Perrin était en mission dans le canton de Delle ; le député Les Républicains Ian Boucard devait prendre Belfort 3, qui était aux mains du MoDem, qui l’avait remporté avec l’aide de la gauche contre Damien Meslot et Florence Besancenot en 2015. Les deux parlementaires peuvent siéger au Département. Par contre, ils ne peuvent avoir qu’un seul mandat local (conseiller municipal ou conseiller départemental) et ne peuvent pas être dans un exécutif local, compte tenu des règles du non-cumul des mandats. Ils ont un délai de 30 jours pour faire leur choix. Ian Boucard est élu au conseil municipal de Belfort et Cédric Perrin au conseil municipal de Beaucourt.

À Belfort, deux cantons à droite

En 2014, Damien Meslot, maire Les Républicains de Belfort, avait été battu aux élections départementales, dans le canton de Belfort 3, par Christophe Grudler (MoDem). Et deux cantons sur trois avaient voté contre son parti. Cette fois-ci, un seul canton, Belfort 1, vote en faveur de la gauche. La droite a 54,1 % des suffrages exprimés, la gauche, 45,9 %. En aparté, une personnalité connue à gauche de souffler : « Quand Christian Proust ne s’occupe pas d’élection, la gauche est haute. » À Belfort, aux élections régionales, avec une liste d’union, Marie-Guite Dufay obtient 46,42 % des suffrages exprimés. La droite n’est qu’à 26,55 %. À l’échelle du département, Marie-Guite Dufay recueille 43,28 % des suffrages et celle de la droite (Gilles Platret), 24,03 %.

326 voix

Comme le nombre de voix qui manquent à la gauche pour gagner le département ce dimanche. Si la droite était en ballotage favorable au soir du 1er tour, elle n’était pas si sereine. Les doutes étaient nombreux. Quelques cantons donnaient des sueurs froides : Bavilliers, Valdoie et Belfort 3. Pour les deux derniers, MoDem et République en marche invitaient à voter contre les candidats Les Républicains. Et la soirée a commencé avec la bascule du canton de Bavilliers de la gauche vers la droite. Emmanuel Formet et Marie-Do Beluche ont gagné pour 37 voix ! Dans le canton de Belfort 3, le binôme de gauche de Anny Morel-Grunblatt et Lucas Vanitou perd de 220 voix (contre 232 au soir du 1er tour) sur le binôme de Ian Boucard et Loubna Ketfi-Charif. Dans le canton de Valdoie, Vincent Jeudy et Corinne Laroche perde de 106 voix contre Marie-France Cefis et Pierre Carles. La gauche récupère le canton de Bavilliers, qu’elle avait perdu d’un cheveux déjà, en 2015. Elle perd par contre le canton de Giromagny.

 

Nos derniers articles

Forvia : un silence assourdissant après l’annonce de 10 000 suppressions de postes

La colère couve chez les organisations syndicales du nord Franche-Comté. Aucune information n’est donnée depuis l’annonce des possibles 10 000 suppressions de postes chez Forvia. Dans l’attente, les syndicats s’annoncent défaitistes sur la suite.

Grandvillars : enquête préliminaire pour des soupçons de prise illégale d’intérêt

Une enquête préliminaire est ouverte à l’encontre de Christian Rayot, maire de Grandvillars, à la suite d’un signalement formulé par Anticor, pour prise illégale d’intérêt. L’association anti-corruption reproche au maire d’avoir pris part à des votes attribuant des subventions au club de football de la commune, présidé par son fils Sébastien.

Haute-Saône : action “coup de poing” d’agriculteurs contre Lactalis

Une trentaine d'agriculteurs ont mené mardi soir près de Vesoul une "action coup de poing" pour dénoncer le "faible prix d'achat" du lait par Lactalis, a appris l'AFP auprès de plusieurs producteurs laitiers.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal