Le Trois –

Christophe Grudler : « Cette constellation de satellites européens est stratégique »

L'Europe veut déployer une constellation de satellites de télécommunication. | ©ESA​
L’Union européenne lance un nouveau programme de satellites. Le programme Iris2 vise à créer une constellation souveraine de satellites de télécommunication sécurisé. Le député européen, originaire de Belfort, Christophe Grudler, a suivi ce dossier. Explications.

« C’est le coup d’envoi officiel du projet ! » L’enthousiasme résonne dans la voix de Christophe Grudler, député européen Renew/Modem, rapporteur et négociateur pour le Parlement européen du nouveau programme de satellites européens IRIS2. ; le nom IRIS fait référence à la déesse grecque du même nom, chargée de délivrer des messages aux dieux. Mardi, le Parlement européen a approuvé, avec 603 voix pour et 6 voix contre, ce projet qui consiste à déployer d’ici 2027 une constellation de satellites européens. Il a été sollicité par Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, il y a un an, pour travailler le projet ; le député européen avait publié dans Ouest France une tribune, en juillet 2020, appelant à la création de ce type de constellation. Le 15 février 2022, la Commission européenne a publié un texte d’initiative lançant un système de connectivité par satellite.  

En neuf mois, les différentes instances européennes (Commission européenne, Parlement européen, Conseil de l’Europe) ont négocié un accord pour ce projet. Accord qui a été soumis au vote du Parlement européen ce mardi. Ce projet est « une réponse européenne aux mégaconstellations », convient Christophe Grudler. En filigrane, une réponse au projet Starlink d’Elon Musk.  

Cette constellation de satellites, dont les premiers lancements sont envisagés en 2024 et le déploiement complet en 2027, vise à fournir une télécommunication sécurisée aux gouvernements, aux secours lors de catastrophes, aux ambassades ou encore aux forces armées. La constellation fera appel à des techniques quantiques et de cryptographie post-quantique détaille Christophe Grudler. « Ils seront capables d’envoyer les clés de déchiffrage en même temps que le signal », explique-t-il. Et avec une clé de déchiffrage qui ne sera plus valable quelques secondes après la réception. « C’est un système de sécurité optimal, qui n’existe pas encore », se réjouit le député européen, soulignant le contexte où se multiplient les cyberattaques. « Cette constellation de satellites européens est stratégique », appuie Christophe Grudler. Le second objectif vise à fournir un système de télécommunication à tous les Européens, y compris dans les zones les plus reculées. 

Christophe Grudler, député européen Renew lors du vote du programme spatial IRIS (©Europarl).

Normes environnementales

Le projet doit s’élever à 6,5 milliards d’euros. L’Union européenne a déjà mobilisé 2,4 milliards d’euros. L’Agence spatiale européenne va lever près de 650 millions d’euros auprès des États membres. Le reste sera apporté par les industriels. L’appel d’offres de ce partenariat public-privé sera publié au mois de mars. Les opérateurs seront connus au mois de novembre. Seuls des industriels européens pourront répondre au projet. « C’est une constellation souveraine, insiste le député européen. On ne veut pas dépendre d’autres continents. »

Entre 2 et 300 satellites devront être lancés. La plupart des équipements seront installés en orbite basse (low earth orbit) à environ 600 kilomètre de la terre. Mais ils s’appuieront aussi sur des satellites en moyenne orbite et en orbite géostationnaire déjà existant, permettant de réduire le nombre de satellites en basse orbite.

Des normes environnementales « très strictes » ont été définies, assure le député européen. Les industriels devront notamment empêcher « la pollution lumineuse ». Une compensation carbone est à prévoir, tant vis-à-vis de la production du satellite que de son lancement. Et dès le départ, une gestion des débris est prévue et un budget est alloué.

IRIS2 est le 3e programme de satellites de l’Union européenne, après Galileo (27 satellites), système de guidage et de géolocalisation européen, et Copernicus (un dizaine de satellites), un système d’observation de la terre. Mais ce programme passe à une autre échelle. L’Europe consacre 15 milliards d’euros à l’espace dans son programme budgétaire 2021-2027.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts