Le Trois –

PUB

Bourogne : une étude pour créer un nouveau réseau de chaleur avec les déchets du Sertrid

Un réseau de chaleur urbain pourrait chauffer un ensemble d'abonnés, pour remplacer les chaudières collectives par exemple.| ©GSV​
Le Grand Belfort projette de récupérer la chaleur fatale de l’usine d’incinération de Bourogne. Une étude va être menée pendant sept mois pour étudier la faisabilité du projet. En 2019, une première étude avait déjà montré que cela était possible.

Des études vont être menées à l’échelle du Grand Belfort pour valoriser la chaleur fatale de l’usine d’incinération de Bourgogne. Le rapport a été présenté mardi 7 février lors du conseil d’agglomération. « Les impacts du changement climatique sont de plus en plus visibles et nous forcent à accélérer la mise en œuvre de la transition énergétique », expose Marie-Laure Friez, vice-présidente chargée de l’écologie et du développement durable au Grand Belfort.

Aujourd’hui, le gisement d’énergie non valorisé est estimé à 60 000 MWh/an, sur la base d’un traitement des déchets de l’ordre de 50 à 60 000 tonnes d’ordures ménagères par an. Exploité, le gisement pourrait chauffer un ensemble d’abonnés, pour fournir le chauffage et l’eau chaude sanitaire à des bâtiments via le biais de sous-stations de chauffage. Un système qui interviendrait en remplacement de chaudières collectives qui fonctionnent au gaz ou à d’autres énergies. 

L’adjointe détaille qu’en 2019, une première étude avait déjà été menée, et avait mis en évidence que le projet serait intéressant. Et ce, notamment sur l’axe Bourogne, Meroux-Moval, Sevenans, Andelnans, Danjoutin et Belfort. Une étude n’a pas été poursuivie ou poussée plus loin. Le maire de Belfort et président du Grand Belfort, Damien Meslot (Les Républicains) s’en défend : « Je vous rappelle qu’entre-temps, il y a eu une crise sanitaire que nous n’avions pas vu venir.»

Des travaux projetés en 2027

Le projet est défendu par la vice-présidente comme un « atout financier au regard de l’augmentation des tarifs du chauffage », et notamment « pour l’installation et le maintien de l’activité économique sur le territoire pour les entreprises ». 

Première étape cette année, donc, avec le lancement d’une étude de faisabilité étendue sur le périmètre du Grand Belfort. Une étude qui doit permettre de définir les gisements d’énergies, les futurs abonnés du service, le dimensionnement à la fois technique et financier, les possibilités de tracés du réseau. Ainsi que le mode de gestion (régie ou délégation de service public). Elle devrait durer sept mois. Une concertation à l’issue doit être lancée auprès des acteurs potentiels (communes, départements, bailleurs sociaux) « et une demande de subvention  sera faite auprès de l’Ademe », expose le rapport de l’Agglomération. 

Selon le calendrier présenté, les travaux commenceront en 2027/2028. Avant cela, il faudra déjà attendre les retours de l’étude, les concertations d’élus, la maîtrise d’ouvrage, la mise en concurrence et la commercialisation du service. 

Nos derniers articles

Belfort : Neext engineering explore la technologie quantique

Neext Engineering annonce une collaboration avec Quobly et Colibritd à l'occasion du salon Vivatech, pour mettre la technologie quantique au service de l’énergie et de la décarbonation.

Audincourt : un festival « unik » pour Capitale française de la culture

Rendez-vous le 27 juin. Le deuxième temps fort de Capitale française de la culture se déroulera à Audincourt, sur le site Japy, à la veille du festival Rencontres & Racines. Le festival « Unik », gratuit, accueille des têtes d’affiches comme Morcheeba ou Etienne de Crecy.

Belfort : le 35e RI expérimente un nouveau dispositif de recrutement

Le 35e régiment d’infanterie (35e RI) de Belfort expérimente, à partir de ce lundi 27 mai, un nouveau programme de recrutement : volontaire découverte de l’armée de terre (VDAT). Il est le seul en France. 120 jeunes sont incorporés pendant 4 mois. Ils défileront le 14 juillet à Paris et participeront à la sécurisation des Jeux paralympiques.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts