Le Trois –

Belfort : Damien Meslot veut déposer plainte contre Extinction Rebellion

Belfort : plusieurs mesures de soutien aux commerçants
Extinction Rebellion a envoyé des courriers signés "Damien Meflot" pour dénoncer l'éclairage des vitrines la nuit. | ©Google street view
Le maire Les Républicains (LR) de Belfort Damien Meslot envisage de porter plainte contre le mouvement écologiste Extinction Rebellion, à la suite de leur action visant à alerter sur l’interdiction de laisser les lumières des vitrines allumées. Une action où le mouvement détournait une lettre de la ville de Belfort signée Damien Meflot.

« Ce sont des méthodes de voyous. » Damien Meslot, maire Les Républicains (LR) de Belfort, est profondément agacé. Il ne veut pas recevoir de leçons d’écologie. Il n’a que peu goûté la dernière action de la délégation locale du mouvement écologiste Extinction Rebellion ; un groupe Belfort-Montbéliard est né fin 2022. Sa taille ? Aucune information à ce sujet. Mais depuis quelques mois, il se fait plus visible. « Nous sommes un collectif qui défend la cause environnementale », indique un membre du groupe, souhaitant conserver l’anonymat. Il souligne aussi que le mouvement ne mène que des actions non-violentes.

Damien Meslot les attaque pour « faux et usage de faux » et pour « usurpation d’identité », indique-t-il en marge d’une conférence de presse, ce mardi matin ; elle lançait le chantier de la ferme solaire de l’Aéroparc de Fontaine. Il s’est rapproché de son avocat en ce sens.

Le 12 septembre, une trentaine de commerçants de la ville de Belfort ont reçu un courrier (lire ci-dessous). Il précisait qu’il avait été constaté que leur vitrine était allumée, alors qu’elle devait être éteinte « entre 1 h et 7 h du matin afin de réduire les nuisances en général et envers la biodiversité en particulier », peut-on lire dans ce document. Le courrier met en garde contre une amende de 1 500 euros et d’une astreinte de 200 euros par jour de non-respect des dispositions. Les commerçants avaient cinq jours pour appliquer la règle. La lettre est signée de « Damien Meflot, maire de Belfort ». On y voit aussi, en tête de courrier, le logo de la Ville de Belfort. La faute au nom du maire est volontaire.

« Il fait notre publicité »

« C’était une façon humoristique de le dire aux commerçants », confie un membre du collectif, joint par la rédaction. Et d’énumérer, sur la lettre, des éléments qui invitaient à la prendre au second degré : le sablier d’Extinction Rébellion dans le tampon ; l’heure extrêmement précise de la constatation.

« Nous sommes très étonnés que la réaction du maire puisse être une menace de plainte plutôt qu’une invitation à faire respecter la loi », commentait le groupe dans un communiqué de presse revendiquant l’action, à la suite d’un article publié par L’Est Républicain. Le collectif rejette l’accusation « extorsion ». « À aucun moment nous ne réclamons de l’argent », rappelle Extinction Rébellion. Sur l’usurpation d’identité, il rappelle le nom tronqué. « Quant aux méthodes de voyous… souffle cette même source avec ironie. Nous n’avons blessé personne, on a juste rappelé la loi ! » Puis d’enchaîner : « [Damien Meslot] est un écologiste de pacotille. » Le ton est donné.

Le groupe a déjà mené des actions symboliques ces derniers mois, notamment avec des autocollants évoquant ce besoin d’éteindre les lumières. Une démarche qui s’inscrit dans une action d’envergure nationale, « C’est pas Versailles ici ! ». « Nous faisons des opérations de communication », explique cette personne. De conclure, en souriant et en repensant à l’action judiciaire que souhaite mener Damien Meslot : « Il nous rend service ! Il fait notre publicité. »

La lettre d'Extinction Rebellion Belfort-Montbéliard aux commerçants belfortains qui laissent leur vitrine allumée la nuit. | ©DR

Nos derniers articles

Air to Go, l’appli mobilité-santé pour se déplacer

Atmo Bourgogne-Franche-Comté met à disposition des utilisateurs de modes doux (marche, vélo, trottinette...) et pratiquants d’activités en plein air (randonnée, running, cyclisme...) une appli smartphone pour s’informer sur l’état de la qualité de l’air.

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Stellantis va redistribuer 7,7 milliards d’euros à ses actionnaires en 2024

Stellantis va verser 7,7 milliards d'euros de dividendes et de rachat d'actions, a annoncé le constructeur automobile jeudi, juste avant la tenue d'une journée pour les investisseurs à Auburn Hills (Michigan), aux États-Unis.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts