Le Trois –

Beauvau de la sécurité : Ian Boucard critique un Emmanuel Macron « en campagne »

Ian Boucard, député Les Républicains du Territoire de Belfort, dans la 1re circonscription. | ©Le Trois – archives

Le Beauvau de la sécurité, une réflexion sur les forces de l’ordre lancée par le Gouvernement, s’est clos sur un discours du président de la République, mardi. Ian Boucard était l’un des députés à avoir suivi l’ensemble des débats. Il livre son analyse de cette conclusion. Et des espoirs déçus.

Le Beauvau de la sécurité, une réflexion sur les forces de l’ordre lancée par le Gouvernement, s’est clos sur un discours du président de la République, mardi. Ian Boucard était l’un des députés à avoir suivi l’ensemble des débats. Il livre son analyse de cette conclusion. Et des espoirs déçus.

Ce mardi 14 septembre, l’initiative gouvernementale du Beauvau de la sécurité s’est achevée dans le Nord, à Roubaix, par un discours du chef de l’État, accompagné de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Éric Dupont-Moretti, ministre de la Justice. « Je l’ai vu à la télévision comme vous », relève, avec sarcasme, le député Les Républicains du Territoire de Belfort, Ian Boucard. Il était l’un des deux députés à suivre les travaux du Beauvau de la Sécurité, une réflexion engagée par le Gouvernement pour moderniser la politique de sécurité intérieure. Elle a duré près de neuf mois. Des séries de tables rondes et de visites ont été organisées tout au long de cette période, dont une à Belfort et Montbéliard (lire notre article).

« Il y a eu des échanges intéressants avec les forces de l’ordre, les représentants du personnel et le ministre, qui a joué le jeu », convient le député. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir un peu d’amertumes. Les annonces formulées par le président de la République dès la fin du Beauvau montre « que beaucoup de décisions ont été prises en amont ». Le parlementaire n’a même pas eu le temps de rédiger « ses comptes rendus ». Ils ne seront vraisemblablement pas lus.

Campagne électorale

Le chef de l’État a annoncé une rallonge de 500 millions d’euros au budget des forces de l’ordre, en 2022, qui s’ajoutent aux 900 million d’euros annoncés par Jean Castex rappelle Francetvinfo. Les dépôts de plainte seront possible en ligne en 2023 et une « instance parlementaire de contrôle des forces de l’ordre » est programmée.

Il a aussi notifié sa volonté de renforcer la présence des policiers et gendarmes dans la rue. « On annonce 10 000 personnes de plus, relève le parlementaire. Comme au début du mandat. » Sont-ce les même 10 000 ou 10 000 encore supplémentaires questionne Ian Boucard. Ce dernier rappelle que Gérard Darmanin veut moins de monde au commissariat et plus dans la rue. « Mais on manque aussi de monde dans les bureaux pour mener des enquête, déplore Ian Boucard. Le délai d’enquête est extrêmement allongé. » Il regrette de ne pas avoir entendu Emmanuel Macron sur la réforme du code de procédure pénale ni sur le temps de procédure.

S’il reconnaît les efforts liés à l’investissement dans les véhicules et le projet de revoir les tenues, il regrette l’absence de réflexions sur la qualité au travail et un travail sur les parcours de carrière. « Il faut s’attaquer aux raisons du manque d’attractivité de la profession », estime-t-il. « Ce n’est pas sûr que d’avoir un calot à la place d’une casquette change quelque chose », pique Ian Boucard.

Pour lui, ce discours n’est pas celui d’un chef d’État, mais plutôt les promesse « du candidat Emmanuel Macron ». « Ce qu’il a dit, ce sera pour le mandat suivant ». Il en veut pour preuve le report, à 2022, de l’étude de la prochaine loi de programmation sur la sécurité intérieur (Lopsi). Va-t-il finalement rédiger le rapport ? « Ce n’est pas perdu, sourit-il. Car nous discuterons de Lopsi, nous pourrons faire des amendements [à partir de ce travail]. »

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts