L’EFS Bourgogne Franche-Comté organise une semaine estivale pour motiver les donneurs

L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’été, les réserves de sang sont toujours plus basses. Cette année, cette situation est amplifiée par le contexte sanitaire. Pour motiver les donneurs de sang durant l’été, l’EFS Bourgogne-Franche-Comté organise une semaine estivale du 16 au 21 août pour faire voyager les donneurs.

L’été, les réserves de sang sont toujours plus basses. Cette année, cette situation est amplifiée par le contexte sanitaire. Pour motiver les donneurs de sang durant l’été, l’EFS Bourgogne-Franche-Comté organise une semaine estivale du 16 au 21 août pour faire voyager les donneurs.

Comme chaque été, les jours fériés, les départs en vacances et les activités en plein air fragilisent les réserves de sang. Le communiqué de l’EFS (établissement français du sang) explique que : « Cette situation s’est particulièrement accentuée avec le contexte sanitaire actuel : reportées depuis des mois, les interventions chirurgicales dans les centres hospitaliers sont plus nombreuses qu’à l’accoutumée et les besoins plus importants ». 600 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour assurer le bon fonctionnement des hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté : « Nous sommes tributaires de la courte conservation des produits sanguins, quarante-deux jours pour les globules rouges et sept jours seulement pour les plaquettes », argue le Dr Mohamed Slimane, directeur adjoint de l’EFS Bourgogne-Franche-Comté.

« Renouveler l’expérience des donneurs »

Voyager en Orient, en Italie ou à Hawaii… Tout ça en donnant son sang. C’est le concept imaginé par l’EFS Bourgogne Franche-Comté. Du 16 au 21 août, l’EFS propose de « renouveler l’expérience des donneurs en les faisant voyager vers d’autres contrées, le temps d’une pause dépaysante qui sauve des vies » argue le communiqué. A Belfort, cap vers l’Orient et ses contes mystérieux des milles et une nuits. A Dijon, départ imminent pour Hawaii, ses cocotiers et ses plages de sable fin. A Besançon, vivez la dolce vita sur votre Vespa en Italie. A Chalon-Sur-Saône et Mâcon, cap vers les îles grecques et leurs légendes mythologiques.  A Auxerre et Sens, ce sera l’Asie, à la découverte des paysages et des saveurs venues de tout le pays.

Pour donner son sang, il faut être âgé de 18 à 70 ans. Peser au moins 50 kg et se sentir en forme. Un questionnaire est disponible en ligne pour vérifier que l’on peut donner son sang : dondesang.efs.sante.fr 
Pour prendre rendez-vous : dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte
Se munir d’une carte d’identité ou de votre carte donneur.

Ceci vous intéressera aussi
Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal