Le Trois –

PUB

Le père d’Alexia Daval réclame “la peine maximale” pour Jonathann

Jonathann Daval procès novembre Vesoul
Jonathann Daval purge une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017. | ©DR

Le père d’Alexia Daval, Jean-Pierre Fouillot, a réclamé mercredi devant la cour d’assises de la Haute-Saône “la peine maximale” à l’encontre de Jonathann Daval, accusé du meurtre de sa fille. 

Angela Schnaebele et Damien Stroka – AFP

Le père d’Alexia Daval, Jean-Pierre Fouillot, a réclamé mercredi devant la cour d’assises de la Haute-Saône “la peine maximale” à l’encontre de Jonathann Daval, accusé du meurtre de sa fille. – mis à jour le 18 novembre à 14h44.

“J’espère tout simplement que la peine maximale soit octroyée”, a lancé Jean-Pierre Fouillot, 64 ans, père d’Alexia, une employée de banque retrouvée morte le 30 octobre 2017 dans un bois à quelques kilomètres du domicile conjugal de Gray-la-Ville (Haute-Saône). “Notre futur, il est simple, nous avons pris perpétuité. Est-ce que ce sera le cas de Jonathann, c’est vous qui en déciderez”, a-t-il lancé à l’adresse des jurés lors d’une déposition forte à la barre, alors que l’accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

“Ce fameux jour nous a éteint la lumière du bonheur et de la sérénité”, a ajouté cet ancien patron d’un bar PMU, lors de cette déposition aux allures de catharsis qu’il avait longuement méditée et redoutée. Et de s’interroger en s’adressant à l’accusé qui fuyait son regard : “Pourquoi Alexia a-t-elle été assassinée, pour une dispute, une relation sexuelle refusée et peut-être pour vouloir te quitter, Jonathann ?” Jonathann a “cassé notre bonheur”, a ajouté M. Fouillot, vêtu d’une veste de velours vert, la voix parfois brisée par les sanglots.

"Dignité"

À l’issue, le président de la cour Matthieu Husson a salué la “dignité” de ces propos. Jean-Pierre Fouillot a déploré que la défense de Jonathann Daval cherche à “salir” la mémoire d’Alexia en la présentant comme une personnalité dominatrice qui aurait humilié son mari. “C’est d’un assassinat, c’est d’un massacre dont on parle”, a-t-il rappelé. Puis la cour d’assises s’est figée dans un silence de cathédrale quand il a rappelé qu’à l’issue de l’audition où son épouse avait arraché de nouveaux aveux à Jonathann, il avait pris celui-ci et sa femme dans ses bras.

 

“Nous avons épaulé Jonathann”, “on l’a chéri encore plus que d’habitude” et il “pleurait avec nous sur le drame (…) dont lui avait toutes les clés“, a-t-il poursuivi. “J’ai une faiblesse, moi, je suis sentimental (…) Faut-il le regretter?”, s’est-il encore interrogé, se souvenant avoir dit à son gendre à l’issue de la reconstitution, en juin 2019 : “Sache que je t’aime toujours”. Mais à présent, “je culpabilise d’avoir eu ces mots. À l’heure d’aujourd’hui, je serais loin de lui redire la même chose (…) Au fil des mois, je me suis rendu compte de la monstruosité des choses”, a-t-il conclu, actant la rupture affective avec son ancien gendre.

La mère d’Alexia, Isabelle Fouillot ainsi que la soeur et le mari de cette dernière, Stéphanie et Grégory Gay, doivent se succéder à la barre dans l’après-midi pour cette journée qui promet d’être l’acmé de ce procès. Le face-à-face entre Jonathann Daval et son beau-frère s’annonce particulièrement tendu : durant l’instruction, Jonathann l’avait un temps accusé d’avoir tué Alexia, évoquant un prétendu “complot familial”.

Jonathann Daval, qui avait joué les veufs éplorés pendant trois mois avant d’être arrêté, a livré durant l’instruction pas moins de sept versions de la mort de sa femme.

"Un procès juste"

Il avait avoué le meurtre avant de se rétracter et d’inventer un complot familial, pour finalement reconnaître de nouveau le meurtre de son épouse, commis selon lui lors d’une dispute conjugale. L’informaticien de 36 ans, qui a aussi reconnu avoir incendié en partie le corps de son épouse, soutient ne jamais avoir voulu la tuer.

L’enjeu est double mercredi pour l’accusé : outre cette confrontation avec son ancienne belle-famille il devra répondre à un interrogatoire qui s’annonce très difficile. Qu’en sortira-t-il ? Jonathann avait “un mode de fonctionnement basé sur le mensonge”, a reconnu l’un de ses avocats, Me Randall Schwerdorffer, bien conscient que “l’unique possibilité” pour son client “d’avoir un procès juste”, c’est désormais “d’être authentique et sincère”. Il le “doit à sa famille” et “à la famille d’Alexia”.

Nos derniers articles

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Ces trois groupes du Fimu qui incarnent la diversité

Allant de la pop au rock en passant par l'électronique, le Festival international de musique universitaire (Fimu) regroupe des artistes alliant différents genres musicaux. Cette pluralité s’illustre avec l’interview de trois groupes d’artistes venus se produire sur le festival.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts