Le Trois –

Brûler des déchets verts est interdit en raison des risques d’incendie

Risques incendie / Illustration Image par Adina Voicu de Pixabay 
Risques incendie / Illustration Image par Adina Voicu de Pixabay 

Les préfectures du Territoire de Belfort et de Haute-Saône viennent de diffuser des communiqués dans lesquels elles alertent sur les risques d’incendie et sensibilisent sur les précautions à prendre. Et toutes deux rappellent que brûler des déchets verts est interdit, particulièrement en période de fortes chaleur et de sécheresse.

« Les conditions climatiques actuelles (faiblesse des précipitations et températures élevées) rendent la végétation particulièrement vulnérable au risque incendie, rappelle le communiqué de la préfecture. Le préfet du Territoire de Belfort appelle chacun, particulier comme professionnel, à la plus grande vigilance et au respect des règles élémentaires de précaution. Il est rappelé que le brûlage à l’air libre des déchets dits verts en extérieur, y compris pour les activités d’élagage, forestières et agricoles est strictement interdit en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 9 juillet 2012. Il est également recommandé de ne pas allumer de feux (barbecue, notamment) dans les espaces naturels. »

De son côté, la préfecture de Haute-Saône indique que « les sapeurs-pompiers et les gendarmes de la Haute-Saône continuent de constater une recrudescence des feux de friches et de sous-bois. [Aussi], la préfète appelle chacun au sens des responsabilités en cette période de sécheresse. Chaque fois, de nombreux sapeurs-pompiers sont mobilisés pour lutter contre les flammes dans des conditions parfois difficiles, les terrains accidentés d’accès peu aisé et les pentes importantes de certains secteurs rendant en effet leur intervention d’autant plus compliquée. Parmi les causes fréquentes de ces départs de flammes figurent notamment les brûlages de déchets verts, les écobuages non maîtrisés et l’utilisation de décapeurs thermiques. L’état de sécheresse de la végétation et les conditions météorologiques actuelles (le vent et la chaleur accroissant les risques) sont de nature à favoriser la propagation rapide de ces incendies. Par ailleurs, lorsque ces incendies se déclarent à proximité des habitations, ce sont aussi les biens des personnes qui sont alors menacés. Avec le vent, un simple brûlage de détritus pratiqué, au fond d’un jardin, dans un incinérateur peut rapidement se propager à un tas de bois ou à une grange voire à l’ensemble d’une habitation. Dans le contexte actuel, la préfète de la Haute-Saône rappelle que le brûlage des déchets dits verts, produits par les ménages ou les collectivités territoriales et relevant des déchets ménagers, est interdit. De même les pratiques d’écobuage, les brûlages dirigés et les brûlages liés aux activités agricoles sont réglementés et ne doivent en aucun cas, au regard de leur dangerosité, être réalisés en cette période de risques très élevés. En effet, un feu qu’on pensait maîtriser peut très vite échapper au contrôle de celui qui l’a allumé. Les contrevenants encourent 450 € d’amende pour violation de l’interdiction de brûlage à l’air
libre des déchets verts. »

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal