Le Trois –

Besançon: interpellé pour avoir remplacé le portrait du Président par un QR code

Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros
Façade du tribunal judiciaire de Besançon, dans le Doubs. | ©Le Trois – illustration

Stéphane Espic, qui s’est fait connaître pendant le mouvement des “gilets jaunes”, a été interpellé ce mercredi à 10 h. Il se trouvait toujours en garde à vue en début de soirée.

(AFP)

Stéphane Espic, qui s’est fait connaître pendant le mouvement des “gilets jaunes”, a été interpellé ce mercredi à 10 h. Il se trouvait toujours en garde à vue en début de soirée.

Une “figure” des “gilets jaunes” a été placée en garde à vue ce mercredi 4 août après avoir remplacé à Besançon le portrait d’Emmanuel Macron par un QR code pour protester contre le passe sanitaire, a-t-on appris de sources concordantes, ses avocats dénonçant une arrestation “politique”.
Stéphane Espic, qui s’est fait connaître pendant le mouvement des “gilets jaunes”, a été interpellé mercredi à 10 h et se trouvait toujours en garde à vue en début de soirée, a indiqué le parquet de Besançon, qui a ouvert une enquête pour “dégradation de bien public, outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique et vol”.
Selon une source proche du dossier, “c’est la sûreté départementale du Doubs qui a identifié l’auteur et l’a localisé à Nancy”, ville où il a été interpellé et placé en garde à vue. Il devrait être remis jeudi à la police de Besançon en vue de sa présentation au parquet de cette ville, selon cette même source.
Les faits incriminés se sont produits lundi “à 13 h”, selon la même source.
Dans un communiqué, les avocats de M. Espic, Mes Juan Branco et David Libeskind, indiquent que leur client “a retiré un portrait officiel d’Emmanuel Macron de son cadre (…) accroché dans l’hôtel de ville de Besançon (…) et l’a remplacé par un QR Code, censé incarner le passe sanitaire”.
L’action a été filmée et mise en ligne sur Facebook, poursuivent les avocats, qui ajoutent que leur client a déposé sur place “un homard (…) afin de signaler la dimension à la fois humoristique et politique de son acte”.
La vidéo visible sur le groupe “soutien à la dissidence” montre notamment le portrait du chef de l’Etat en train d’être retiré de son cadre et remplacé par la photocopie d’un QR code en forme de doigt d’honneur et portant la mention “non au pass sanitaire!”. Un grand homard gonflable est visible sur les images. Une autre séquence de la vidéo montre ensuite le portrait d’Emmanuel Macron déchiré, la tête retirée de la photo.
Les qualifications retenues par le parquet sont “inappropriées”, estiment Mes Branco et Libeskind, selon lesquels “aucun” vol, outrage ou dégradation ne peut être reproché à M. Espic. Ils jugent également “complètement arbitraire et politique” l’arrestation et le placement en garde à vue de leur client.
M. Espic “n’a jamais fait usage d’une quelconque violence et a toujours choisi la voie humoristique, afin de faire entendre sa voix et ses revendications citoyennes”, écrivent encore les conseils, qui dénoncent l'”acharnement” dont leur client fait selon eux “l’objet (…) de la part des parquets depuis trente-six mois et le début du mouvement des gilets jaunes”.

Nos derniers articles

À Belfort, Orange innove pour que le réseau internet soit toujours plus rapide

Orange a fêté ses 30 ans à Belfort jeudi 13 juin. L’occasion pour l’entreprise de dévoiler ses avancées technologiques, notamment sur la box internet et le déploiement de la fibre.

Air to Go, l’appli mobilité-santé pour se déplacer

Atmo Bourgogne-Franche-Comté met à disposition des utilisateurs de modes doux (marche, vélo, trottinette...) et pratiquants d’activités en plein air (randonnée, running, cyclisme...) une appli smartphone pour s’informer sur l’état de la qualité de l’air.

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts