Le Trois –

PUB

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté

La carte des séismes sur le site Renass
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Son épicentre est situé à Schlierbach, une commune du Sundgau alsacien, à quelques kilomètres de Bâle. Aucun dégât important n’est signalé ce samedi soir

 

(AFP)

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Son épicentre est situé à Schlierbach, une commune du Sundgau alsacien, à quelques kilomètres de Bâle. Aucun dégât important n’est signalé ce samedi soir

 

Un séisme de magnitude 4,8 dont l’épicentre a été localisé à la frontière franco-suisse, selon le Réseau national de surveillance sismique (Renass) s’est produit samedi peu avant 18 h et a été largement ressenti dans le nord-est de la France et une partie de la Suisse. Pour l’heure, aucun dégât important n’a été rapporté. Selon une porte-parole des pompiers du Haut-Rhin, ces derniers ont reçu un pic d’appels “juste après le séisme”, émanant essentiellement de Mulhouse, et qui s’est tari par la suite. Les pompiers n’ont pour l’instant constaté que “quelques fissures sur un immeuble” mulhousien, a ajouté cette porte-parole. Selon les premiers éléments et les données GPS du Renass, basé à Strasbourg, le séisme s’est produit à 15 h 58 GMT (17 h 58 heure locale) au niveau de Schlierbach, un village français du Haut-Rhin, au sud de Mulhouse, à la frontière avec la Suisse.
L’épicentre a été localisé à environ 12 kilomètres de profondeur, selon la même source.
Les secousses ont été ressenties dans un large rayon. Sur son site, le Renass faisait ainsi état de témoignages émanant des départements du Bas-Rhin, des Vosges, du Doubs, du Territoire-de-Belfort, de Meurthe-et-Moselle ou encore de l’Ain, à près de 230 km de l’épicentre.
Selon les informations du service suisse sismologique, rapportées par l’agence ATS-Keystone, le tremblement de terre a été ressenti dans une bonne partie de la Suisse romande, dans l’ouest du pays. Une première réplique est intervenue moins de 10 minutes plus tard, de magnitude à 2,7, selon la même source.
Sur son site internet, la préfecture du Haut-Rhin précise que, “avec les Alpes, la Provence et les Pyrénées, l’Alsace est une des régions de France métropolitaine où la sismicité est la plus importante surtout dans sa partie sud”, notamment autour de la région bâloise, précisément là où s’est produit le séisme de samedi.
Les historiens rappellent également régulièrement qu’un important séisme de magnitude 6,6 environ avait détruit la ville de Bâle et provoqué d’importants dégâts dans la région en 1356.
Plus au nord, la région de Strasbourg a été secouée par plusieurs séismes depuis 2019, dont la responsabilité a été attribuée en mai dernier dans un rapport à Fonroche (rebaptisé depuis Georhin), une société qui gérait un site de géothermie dans l’agglomération strasbourgeoise et dont l’exploitation est depuis suspendue. Ces tremblements de terre avaient suscité un vif émoi à Strasbourg et dans sa région.

Nos derniers articles

Au monument aux morts, tout le monde se revendique du général de Gaulle

Les commémorations de l’appel du 18-Juin ont rassemblé autorités, élus et candidats aux élections législatives, ce mardi. La figure du général de Gaulle est souvent invoquée par les partis politiques. Et ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer son héritage. Quitte à en oublier l’histoire. Reportage.

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts