Le Trois –

PUB

Sud Territoire : une machine agricole partagée pour consommer moins de produits phytosanitaires 

La machine, avec des outils performants, doit permettre de traiter avec précision les rangs de culture. | ©Le Trois - EC
Les agriculteurs volontaires vont pouvoir expérimenter une machine agricole achetée par la communauté de communes du sud Territoire. Un investissement de 87 655 euros hors taxe qui doit permettre de réduire la consommation de produits phytosanitaires.

À Thiancourt, une imposante machine agricole est à l’arrêt dans un champ de maïs lundi 12 juin. Du beau monde se masse autour. Tracteur ? Semoir ? Il s’agit en fait d’une désherbineuse, un outil capable de combiner désherbage mécanique et protection chimique des cultures de maïs. Munie d’une cuve, il dispose d’un système de pulvérisation de précision qui permet à l’agriculteur de limiter les passages dans la parcelle et d’économiser les produits chimiques en ne traitant que le rang. Équipée de caméras, la machine est capable de faire la différence entre des mauvaises herbes et les pousses de maïs pour arracher seulement les adventices. 

 « Avec cette nouvelle machine, nous avons décidé de faire plutôt que de laisser faire.» Christian Rayot, président de la communauté de communes du sud Territoire (CCST) ouvre le bal des discours. Si cette machine est aujourd’hui présentée, c’est parce que la CCST a investi au côté de l’Etat et la chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort pour travailler sur la qualité de ses eaux. Dans cette quête, la désherbineuse doit permettre de réduire de 70% l’apport en phytosanitaire sur les cultures de maïs. Cette machine va permettre surtout de supprimer les métolachlores, produits utilisés lors des semis de maïs. Ils seront remplacés par des produits moins polluants et seront utilisés en plus petite quantité. Un premier pas dans le plan initié par la CCST, nommé « L’Eau d’Ici ». Un programme pensé sur 10 ans, qui doit permettre d’accélérer la reconquête de la qualité de l’eau. 

Dans le sud Territoire, 42% de terres agricoles

Avec le plan « L’eau d’Ici », le président de la CCST avait donné le ton : il souhaite travailler avec les agriculteurs. Ils sont un levier plus qu’important. Dans la communauté de communes du sud Territoire, près de la moitié des terres sont agricoles. La culture dominante est le maïs  (26% de l’activité), qui nécessite l’usage de produits tels que les phytosanitaires. Des produits qui finissent par se retrouver  dans les eaux. Pour autant, au-delà des mots, « il fallait trouver un cycle vertueux qui puisse  être faisable d’un point de vue technique et économique pour nos agriculteurs », expose Georges Flotat, vice-président de la chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort. Des propos validés par Christian Rayot. « Les agriculteurs ont subi des dénigrements injustes à ce sujet. Aujourd’hui, ils continuent à être présents pour trouver des solutions avec nous.»

La machine, qui est une première pierre pour améliorer la qualité des eaux, devrait traiter 120 hectares de parcelles pour la première campagne 2023 qui a déjà commencé et qui s’arrêtera à la fin du mois.

Financée à 50% par la communauté de communes, la machine pourra être louée par les agriculteurs volontaires pour 53,3 euros hors taxe par hectare. Selon les explications données, l’utilisation de cette machine devrait leur permettre de réduire de 70 à 80% les achats de produits phytosanitaires. Mais aussi leurs consommations d’eau,car  « un binage bien fait vaut deux arrosages », explique un agriculteur sur place. 

Le travail sur le monde agricole et le programme l’Eau d’Ici, initié il y a deux ans, explique Claude Monnier, vice-président de la CCST en charge de la ruralité et du monde agricole, a permis de comprendre « tout ce qui passe dans l’eau » et de prendre conscience du « travail à faire sur l’assainissement ». Pour le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini, la mise à disposition par la CCST de cet outil de travail est une première pierre. La seconde  : « apprendre à se passer des produits phytosanitaires.» Le travail est encore long. Mais il a été lancé. 

Nos derniers articles

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Un mort dans un accident d’ULM près de Besançon

Un homme de 60 ans est décédé dans l'accident de son ULM mardi après-midi à Thise (Doubs), dans la banlieue de Besançon, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Fimu : 100 500 spectateurs à l’édition 2024

La 37e édition du festival international de musique universitaire (Fimu), organisée du 16 au 19 mai 2024, a réuni 100 500 spectateurs, contre 108 200 pour l'édition 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts