Le Trois –

Sapin de Noël : naturel ou artificiel ?

Artificiel ou naturel ? La question revient chaque année au moment de choisir son sapin de Noël. | ©MKP Captain from Pixabay
Partenariat
Ce mois-ci, l’hiver s’installe pour de bon et une atmosphère de fêtes de fin d’année envahit les environnements intérieurs : guirlandes, lumières, boules, couronnes et… l’incontournable sapin ! Invariablement une question épineuse se pose : naturel ou artificiel ? D’un point de vue environnemental, la question fait débat et la réponse n’est pas forcément tranchée. Alors pour un sapin de Noël plus « vert » que jamais, voici quelques éléments d’appréciation…

Article rédigé par Atmo BFC, association en charge de la qualité de l’air – PARTENARIAT

Le sapin naturel

  • Un arbre cultivé spécialement

Les forêts de Bourgogne-Franche-Comté regorgent de beaux spécimens de sapins, mais ceux qui sont coupés pour Noël sont issus de plantations agricoles et produits spécifiquement pour l’occasion. Au cours de leur croissance, les arbres, notamment les plus jeunes, consomment le dioxyde de carbone de l’atmosphère, responsable de près de 70% de l’effet de serre. Revers de la médaille, la réduction de la diversité biologique liée à la monoculture dans ces zones peut perturber l’écosystème. Pour avoir une belle couronne (branches du bas) sur un sapin, il faut que la plantation soit bien propre, ce qui peut nécessiter l’emploi de désherbants.

  • Un impact environnemental limité

Pour assurer leur croissance, les arbres captent le CO2 présent dans l’atmosphère (c’est le processus de photosynthèse). Dans le cycle de vie d’un arbre naturel, les impacts environnementaux interviennent essentiellement durant son transport. Une analyse du cycle de vie (Ellipsos Inc., Québec 2009), prenant en compte toutes les phases de fabrication/production jusqu’au recyclage/élimination, en passant par le transport, a révélé qu’un arbre naturel générerait environ 3 kg de gaz à effet de serre par an, contre près de 8 kg pour un arbre artificiel (48,3 kg pour la totalité de sa durée de vie, estimée à 6 ans dans cette étude). Pour avoir des émissions équivalentes avec une voiture de classe compacte, il faudrait parcourir 125 et 322 kilomètres respectivement, toujours selon cette étude. Pour limiter cet impact, il faut privilégier les sapins cultivés en France. Leur production se fait principalement dans le Morvan et le Jura.

  • Attention aux additifs chimiques

Certains supermarchés et grandes jardineries stockent et vendent des sapins parfois un mois avant la date de coupe habituelle, obligeant les producteurs à pulvériser ces arbres avec des produits fixateurs, pour coller les aiguilles et ainsi maintenir les sapins artificiellement en forme. La période de coupe qui garantit un sapin de qualité a lieu la première quinzaine de décembre. Mieux vaut donc attendre la période adéquate pour ramener le sapin à la maison et ainsi éviter d’introduire des composés indésirables dans votre environnement intérieur.

Par ailleurs, certains sapins ont un aspect floqué ou givré : ces effets sont obtenus par l’emploi de colle ignifuge (à base d’eau et de ouate de cellulose et/ou de fibres de coton) ou de peinture. Renoncer à ces artifices évitera l’introduction en intérieur de substances polluantes.

  • Un produit entièrement biodégradable

Les fêtes terminées, le sapin de Noël pourra être replanté, transformé en copeaux de bois ou composté. De nombreuses communes organisent leur collecte en vue de les valoriser ensuite, dans leurs espaces verts. Dans certaines communes du littoral, les sapins de Noël sont collectés et utilisés pour stabiliser les dunes de sable. Parfois certains éleveurs de chèvres ou de moutons collectent quelques sapins pour leurs animaux qui trouvent vitamines et oligo-éléments dans les aiguilles. (Attention ! tous les arbres de Noël ne se valent pas et peuvent s’avérer toxiques pour les animaux. C’est l’éleveur qui décide d’en mettre à disposition de ses bêtes ou non.)

Le sapin artificiel

  • Un arbre qui tient dans la durée

Parmi les 6 millions de sapins vendus chaque année, 5 millions sont des sapins végétaux. Le million restant concerne les sapins artificiels, qui seront réutilisés d’une année à l’autre.

  • Un allié pour les allergiques

Les sapins naturels sont pour la plupart coupés, transportés et stockés durant plusieurs semaines avant d’être installés dans nos logements. Durant cette période, des moisissures peuvent se développer sur ces arbres, et une fois à l’intérieur, elles peuvent provoquer une réaction allergique chez les personnes sensibles. C’est ce qu’on appelle le « syndrôme du sapin de Noël ». Toutefois, un sapin artificiel, s’il est recouvert d’une couche de poussière, peut aussi déclencher de l’asthme.

  • Cycle de vie : un gros pépin

Les sapins artificiels sont principalement fabriqués en aluminium et en plastique, et sont majoritairement importés de Chine. Leur processus de production est coûteux en énergie et émetteur de gaz à effet de serre. L’analyse du cycle de vie révèle qu’un arbre de Noël artificiel devra être utilisé pendant au moins 20 ans afin d’avoir aussi peu d’impact sur le changement climatique qu’un sapin de Noël naturel.

  • Des matières préjudiciables à la santé

Le PVC qui compose les sapins artificiels dégage des phtalates. Ces substances, couramment utilisées pour assouplir les matières plastiques, sont toxiques. Avec le vieillissement du sapin, le PVC produit de la poussière. Même si celle-ci est inerte, c’est-à-dire sans toxicité spécifique, elle peut présenter une dangerosité de par les particules extrêmement fines qui la composent et qui peuvent pénétrer profondément dans l’appareil pulmonaire. Enfin, ces sapins sont généralement traités avec un retardateur de flamme, dont les effets toxiques ne sont pas encore tous connus.

L'alternative sans sapin ?

Certains sapins originaux sont réalisés à base d’objets récupérés : carton, vieux journaux, cintres, bouteilles plastiques ou en verre, tissus, rondins de bois, bois de palette… Vous pouvez également décorer vos plantes d’intérieur !

Les bons gestes

Je préfère le sapin naturel :

  • J’attends la première quinzaine de décembre pour l’acheter
  • J’achète mon sapin en circuit court et privilégie les cultures françaises, notamment en Bourgogne-Franche-Comté
  • Si possible, je privilégie un sapin labellisé (label Plante Bleue, label MPS, label rouge, agriculture biologique)
  • Au moment de le choisir, je fais un test de fraîcheur : je serre une branche entre mon pouce et mon index et je la tire vers moi. Si l’arbre est frais, pas plus de 5 à 10 aiguilles resteront dans ma main.
  • J’évite les sapins recouverts de neige artificielle, compliqués à recycler
  • Je le conserve dans un endroit frais et à l’abri du vent en attendant de le décorer
  • Mon sapin est un organisme vivant : je taille son pied en biseau et l’installe sur un support à réserve d’eau pour le maintenir frais et éviter la perte prématurée de ses aiguilles (…mais attention aux moisissures)
  • Mon sapin est en pot : je maintiens la terre fraîche sans excès d’eau
  • Je le place le plus loin possible d’une source de chaleur, pour limiter son dessèchement
  • Tant que la décoration n’est pas installée, je brumise régulièrement de l’eau sur ses branches
  • Une fois les fêtes passées, je dépose mon sapin à la déchetterie ou dans un point de collecte spécial. Si j’ai un jardin, je peux transformer mon sapin en compost ou le broyer pour le valoriser.
 

Je suis plutôt sapin artificiel :

  • Je laisse les branches s’aérer au moment où je le sors de sa boîte
  • Je le dépoussière si je l’ai rangé sans l’emballer
  • Je le place le plus loin possible d’une source de chaleur, car les matériaux qui le composent sont très inflammables
  • Après les fêtes, je le range dans son emballage d’origine et le stocke dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité
  • Si j’ai décidé de m’en débarrasser, je le porte en déchetterie

Pour aller plus loin

En savoir plus

  • Lire l’étude Ellipsos Inc. « Analyse du cycle de vie comparative entre l’arbre de Noël artificiel et naturel » (2009)…

https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2014-03/1.1.2.e-acv_exemple_2b_acv_comparative_entre_larbre_de_noel_artificiel_et_naturel_ellipsos_2014-03-12_13-35-16_789.pdf

  • … et celle de l’Association Américaine de l’Arbre de Noël (2018)

https://www.christmastreeassociation.org/2018-acta-life-cycle-assessment

  • Parcourir le guide très complet sur les sapins de Noël

http://mktg.factosoft.com/consoglobe/image-upload/img/SAPINS-DE-NOEL-by-consoGlobe3.pdf

  • Comprendre comment sont produits les sapins de Noël naturels

https://afsnn.fr/le-sapin-de-noel/methodes-de-production/

  • En savoir plus sur les phtalates

https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/chem/themen-a-z/factsheet-phthalate.pdf.download.pdf/factsheet-phthalate_fr.pdf

  • Vérifier 7 idées reçues sur Noël avec France Info

https://www.francetvinfo.fr/vrai-ou-fake/vrai-ou-fake-sapins-toxiques-pere-noel-invente-par-coca-baisse-des-prix-apres-le-25-decembre-on-a-verifie-7-idees-recues-sur-les-fetes_5548095.html

 

Sources

  • Etude Ellipsos Inc. « Analyse du cycle de vie comparative entre l’arbre de Noël artificiel et naturel » (février 2009)

https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2014-03/1.1.2.e-acv_exemple_2b_acv_comparative_entre_larbre_de_noel_artificiel_et_naturel_ellipsos_2014-03-12_13-35-16_789.pdf

  • Consoglobe « Guide de l’écologie pratique – Les sapins de Noël : sapin naturel ou artificiel »

https://mktg.factosoft.com/consoglobe/image-upload/img/SAPINS-DE-NOEL-by-consoGlobe3.pdf

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal