Le Trois –

Loup : la profession agricole met la pression sur le Gouvernement

Nouvelle attaque de Loup à Fougerolles, en Haute-Saône, ce 21 septembre.
La profession agricole estime que la cohabitation du loup et des éleveurs est impossible. | ©Christel Sagniez de Pixabay
Nouveauté
La profession agricole de Bourgogne-Franche-Comté estime que la cohabitation du loup et des éleveurs est impossible. Et met la pression sur le Gouvernement.

En Bourgogne-Franche-Comté, 758 brebis ont été victimes d’attaques de loup en 2021. Ainsi débute une vidéo d’une dizaine de minutes de la chambre d’agriculture régionale Bourgogne-Franche-Comté, qui donne la parole aux éleveurs, « pour témoigner des conséquences morales et économiques qu’eux-mêmes et leurs familles subissent [avec les attaques des loups] », indique-t-elle.

La vidéo accompagne un communiqué de presse la profession agricole qui « réaffirme que la cohabitation entre le loup et l’élevage est impossible et parfaitement illusoire ». Dans ce document, elle intime le Gouvernement à choisir « entre le loup, qui ne peut désormais plus être considéré comme une espèce menacée – les effectifs dépassent le seuil de « viabilité » de 500 individus et sont estimés à plus de 1 000, soit plus du double – ou les éleveurs, qui travaillent chaque jour pour garantir la souveraineté alimentaire, le bien-être animal, l’aménagement et l’entretien des territoires ». La profession réclame « la réglementation, y compris supranationale, évolue enfin et le plus rapidement possible pour protéger les éleveurs ».

La profession redit son attachement « au bien-être, à l’intégrité et à la bonne santé de chaque bête de leur troupeau ». « La souffrance de leurs animaux leur est insupportable », ajoute-t-elle. Puis de réclamer : « Dans l’immédiat, nous attendons instamment du Gouvernement qu’il se mobilise en révisant et renforçant efficacement les différents dispositifs légaux, financiers, techniques… pour garantir le “zéro attaques”. » Cela vise notamment à assouplir la procédure de mise en place des tirs de défense, « qui restent le moyen le plus efficace pour assurer la protection des troupeaux ». La profession souhaite aussi un suivi des populations de loup et être mise au courant par les services de l’État.

Le communiqué estime que cette situation menace « un mode d’élevage extensif à l’herbe, remarquable de par la biodiversité qu’il engendre, et si plébiscité par la société qui lui reconnaît de façonner et aménager harmonieusement et respectueusement notre territoire ».

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts