Le Trois –

PUB

[L’été du vélo #7] Un challenge pour aller au boulot à vélo

L'association Vélocité du pays de Montbéliard organise la 4e édition du challenge Au boulot en vélo.
L'association Vélocité du pays de Montbéliard organise la 4e édition du challenge Au boulot en vélo.

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel |

Dernière étape de notre série estivale sur les vélos. Aujourd’hui, nous abordons le challenge créé par l’association du pays de Montbéliard Vélocité : Au boulot à vélo.

La rentrée est souvent l’occasion des bonnes résolutions. Comme pour la nouvelle année. « Cette année, je m’inscris au sport », entend-on. « Cette année, je fais plus si. Ou plus ça ! », prononce-t-on également. C’est le timing qu’a choisi l’association Vélocité Pays de Montbéliard, affiliée à la fédération des usagers de la bicyclette (Fub), pour lancer son challenge « Au boulot à vélo ». Le but est simple. « Inciter à modifier ses pratiques de déplacements et à utiliser le vélo pour les trajets domicile-travail des étudiants et salariés », indique le règlement de l’épreuve.

La 4e édition débute le 10 septembre et se termine le 30 septembre. Seuls les trajets effectués dans les limites de l’agglomération montbéliardaise sont comptabilisés. Chaque entreprise, collectivité ou association de plus de 2 salariés peut inscrire une équipe pour participer (règlement ci-dessous). Le challenge est aussi ouvert à des équipes d’étudiants, par formation, et à des équipes de travailleurs indépendants, par profession (coiffeur, médecin, commerçant…) et sur une zone géographique dédiée (rue, quartier, village…).

41 000 kilomètres en 2019

Les participants doivent se déclarer comme des usagers « novices », « occasionnels » ou « réguliers » de ce type de déplacement. Et le challenge intègre également les personnes qui utilisent le vélo en complément des transports en commun sur ce parcours domicile-travail. Chaque jour, les candidats inscrivent les kilomètres parcourus. « Des points seront attribués aux équipes pour chaque personne utilisant son vélo pour venir au travail ou se déplacer pour son travail : 1 point pour chaque trajet aller et retour pour des cyclistes occasionnels ou réguliers et 2 points pour des novices », détaille l’association dans son règlement. « Le calcul est alors la somme du pourcentage de participants venu au moins une fois en vélo par rapport au nombre de personnes de l’établissement ou de l’équipe, du nombre de points de trajets de l’établissement ou de l’équipe et du nombre moyen de kilomètres effectués par les participants de l’équipe ». Des points bonus sont aussi envisagés.

« Depuis le début de l’année, on entend beaucoup parler de vélo : dans la campagne municipale, lors de la crise sanitaire et du nouveau plan à vélo … alors nous allons inciter encore plus les personnes à profiter de cette “mode” pour essayer de se rendre à son travail à vélo », insiste l’association dans sa présentation de l’épreuve. C’est donc l’occasion de passer des mots aux actes. Et de tenir une promesse.

En 2019, 372 personnes ont participé au challenge. 41 000 kilomètres ont été parcouru dans l’agglomération, permettant d’économiser 8 tonnes de CO2 a calculé l’association.

Règlement du challent Au boulot à vélo

Nos derniers articles

Belfort : la chambre de commerce et d’industrie victime d’une cyberattaque

La chambre de commerce et d’industrie du Territoire de Belfort a subi, ce jeudi 28 septembre, une cyberattaque. Sa page Facebook n’est plus sous son contrôle. Et des contenus n’étant pas en rapport avec la chambre consulaire ont été publiés. L’institution profite de cette situation pour sensibiliser à la cybersécurité.

Belfort : la Ville finance votre formation contre du bénévolat

La Ville de Belfort finance une partie du permis de conduire, du BAFA ou du BNSSA en échange d’un engagement bénévole. L’aide peut atteindre 750 euros. Les candidatures sont à déposer avant le 13 octobre.

Héricourt : dans les coulisses du centre de recyclage des véhicules usagés

Depuis le printemps, SC 70-25 a ouvert son centre de recyclage des véhicules usagés, à Héricourt, dans la zone des Guinottes. 4 000 véhicules seront recyclés chaque année. L’automatisation a fait son entrée pour soutenir le travail des opérateurs. L’entreprise haut-saônoise déploie un outil clé de l’économie circulaire du secteur automobile.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

PUB

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Nouveau

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Aller au contenu principal