Le Trois –

PUB

Les Shifters, déclinaison locale du Shift project pour sensibiliser à la décarbonation

Électrolyseur alcalin de la société belge John Cockerill, qui dispose d'un site dans le Haut-Rhin, à Aspach. | ©John Cockerill​
The Shifters est une association qui apporte un soutien bénévole aux travaux de The Shift Project, qui œuvre à la décarbonation de nos sociétés depuis plus de 10 ans. Une antenne a été lancée il y a quelques mois dans le nord Franche-Comté.

2050. L’échéance semble lointaine. C’est pourtant demain. L’Union européenne s’est engagée à la neutralité carbone dès le milieu du XXIe siècle, afin de limiter le réchauffement climatique. Il faut même limiter le réchauffement global de la planète à + 2 °C, par rapport à 1990. Limite au-delà de laquelle les effets du dérèglement climatique seraient catastrophiques, et difficilement prévisibles. En 2019, les émissions mondiales de CO2 ont atteint 38 gigatonnes, alors que l’on estime que les puits naturels de carbone (sols, forêts, océans) ne sont capables d’éliminer que 9,5 à 11 gigatonnes de CO2 ; il est donc urgent de réduire les émissions. Dès 2030, il faut surtout avoir réduit d’au moins 55 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, selon les engagements pris par la Commission européenne dans le cadre du projet Fit for 55.

En 2010, le think thank The Shift project est lancé pour porter ce discours sur les enjeux de la décarbonation. Autour de publications scientifiques, l’association a notamment diffusé un plan de transformation de l’économie française, en publiant des rapports concernant la décarbonation de quinze secteurs (à retrouver ici) : industrie lourde ; industrie automobile ; logement ; agriculture ; santé ; culture ; mobilité ; fret ; usages numériques… Ce sont des propositions pour réussir à atteindre ces objectifs de 2050, afin de respecter les Accords de Paris, engageant 196 pays.

Conférences, débats publics

Pour diffuser ces connaissances, un réseau associatif s’est tissé en France, reposant sur des bénévoles, The Shifters. Une antenne locale a été lancée dans le nord Franche-Comté en mai 2022. « Nous portons le langage du Shift Project », indique Michel Romand, directeur d’Isthy, le futur centre de tests des réservoirs hydrogène, à l’Aéroparc de Fontaine. Cette association compte près de 20 000 personnes sur le terrain. Le groupe local dénombre une vingtaine de participants.

« Nous faisons de la sensibilisation et nous fournissons des informations pour la prise de décision », remarque Michel Romand, également référent du débat public des Shifters pour le nord Franche-Comté et pour la région Bourgogne-Franche-Comté. « Nous ne sommes pas là pour donner la solution, complète François Baudin, chef de projet éolien chez Locogen, référent du groupe local. Nous expliquons. » Et les deux hommes d’insister : « Le message consiste à relayer l’idée qu’il faut décarboner nos vies, individuellement et collectivement. » S’ils ne livrent pas LA solution, ces passionnés de techniques et de sciences peuvent glisser des astuces. Ils se disent « engagés » et non pas « militants ». « Ce sont des questions qui font peur, admet François Baudin, mais on les met sur la table. »

Avant d’aller porter la parole du Shift, les bénévoles doivent bachoter et passer un système de validation en interne, pour vérifier la maîtrise des connaissances. Ils peuvent ensuite transmettre les études du Shift, dans un format « conférence » (Teach the shift) dans les universités, par exemple. L’antenne locale propose des conférences depuis le mois de novembre. La deuxième étape consiste à pouvoir participer à un débat public, qui peut rassembler des élus ou des acteurs économiques et qui impliquent d’autres codes, notamment dans les échanges et les réponses. « L’objectif est de parler au plus de gens possibles », insiste Michel Romand, animé par l’envie de transmettre et de faire monter en compétences la population. Le groupe local participe également au conseil de développement de Pays de Montbéliard Agglomération, installé il y a quelques semaines.

Dans le nouveau programme du Shift Project, sur la résilience des territoires – qui étudie six types de territoires (villes, campagnes, métropoles, montagnes, littoraux, outre-mer) – le groupe local se saisit de la thématique « montagne ». Pour faire remonter des analyses, des données et des initiatives du terrain vers Paris. Par contre, si les Shifters portent la parole du think tank, ils ne mènent pas d’études. Il pourrait, à rebours, mettre en place des indicateurs locaux sur des thématiques, permettant de suivre les évolutions d’un territoire. Pour pousser à la prise de conscience. « Nous sommes obligés de bouger », terminent Michel Romand et François Baudin. Le compte à rebours a commencé.

  • Coordonnées pour rejoindre le groupe local ou solliciter l’organisation d’une conférence : belfort@theshifters.org

Nos derniers articles

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Retrouvez les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté

Alors que la saison estivale vient d’ouvrir, Le Trois vous propose une carte interactive pour repérer tous les lieux de baignade dans le nord Franche-Comté (piscines, sites naturels et surveillés de baignade).

Stellantis : l’équipe informatique de Bessoncourt inquiète de son transfert vers Sochaux

Les employés de l'équipe informatique du site Stellantis de Bessoncourt se sont rassemblés ce jeudi 20 juin. Au 1er janvier 2025, ils devront déménager à Sochaux. Un transfert qui inquiète les employés, quant à l’avenir du service informatique, au cœur d’une importante restructuration.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts