Le Trois –

PUB

Les acteurs de l’hydrogène face aux enjeux d’une filière régionale

Le Club H2 Bourgogne-Franche-Comté regroupe les acteurs de l'hydrogène de la région, qui veulent construire une filière, sur le territoire, autour de cette technologie énergétique.
Le Club H2 Bourgogne-Franche-Comté regroupe les acteurs de l'hydrogène de la région, qui veulent construire une filière, sur le territoire, autour de cette technologie énergétique.

Avec 20 ans de recherche derrière elle, la région Bourgogne-Franche-Comté capitalise sur un savoir certain autour de l’hydrogène. Aujourd’hui, il faut passer la vitesse supérieure pour structurer la filière, alors que les acteurs publics sont prêts à investir massivement. Il faut conserver l’avantage concurrentiel du territoire.

Avec 20 ans de recherche derrière elle, la région Bourgogne-Franche-Comté capitalise sur un savoir certain autour de l’hydrogène. Aujourd’hui, il faut passer la vitesse supérieure pour structurer la filière, alors que les acteurs publics sont prêts à investir massivement. Il faut conserver l’avantage concurrentiel du territoire : lié à ses chercheurs, comme ceux du FC Lab ; lié à ses industriels, comme Faurecia ; et lié à ses courroies de transmission, comme le Pôle véhicule du futur. Un club de l’hydrogène vient justement de voir le jour dans la région pour coordonner ces forces.

Le club hydrogène Bourgogne-Franche-Comté, le Club H2 BFC, a été lancé le 26 mars. Période de confinement oblige, c’est par l’intermédiaire d’une demi-journée de conférences, en visio, qu’il a été inauguré. Il est animé par le pôle Véhicule du futur, labellisé pôle de compétitivité en 2005. 115 personnes étaient en ligne pour participer à cet évènement.

Le siège social du pôle est basé à Étupes, mais il dispose de sites à Mulhouse (Haut-Rhin) et à Magny-Cours (Nièvre). Il regroupe 420 membres. « Il a vocation à être un acteur du développement économique, avec un focus sur l’innovation, la performance industrielle et l’amélioration continuelle, dans le domaine des transports et des mobilités », explique Bruno Jamet, directeur de programmes énergie et propulsion au pôle.

Aujourd’hui, l’objectif est de développer la filière hydrogène, dans le territoire, en lien avec les acteurs publics et en s’inscrivant dans la transition énergétique. Car l’enjeu est bien là : assurer la transition énergétique en contribuant au développement économique du territoire. Au quotidien, le pôle donne les impulsions à des projets d’innovation, participe à des projets européens, de mobilité par exemple, ou accompagne les entreprises dans leurs démarches vers l’industrie du futur. Depuis un an, le pôle s’inscrit dans une démarche active sur l’hydrogène. Une chargée de mission a été recrutée dans cet optique, en mars 2019. On envisageait notamment de créer un club hydrogène.

90 millions d’euros avant 2030

Fin 2019, la région Bourgogne-Franche-Comté a validé une feuille de route générale pour 2020-2030, sur le développement de la filière hydrogène (à retrouver intégralement ci-dessous). Le pôle a donc saisi la balle au bond. Les acteurs publics se positionnent, ils sont là pour accompagner. 90 millions d’euros seront consacrés à ce développement de l’hydrogène. Dès 2023, on devrait par exemple voir des trains TER rouler grâce à l’hydrogène, entre Auxerre et Migennes.

Si les objectifs globaux ont été définis, les étapes qui jonchent le chemin des 10 prochaines années ne sont pas totalement connues. Quels objectifs à 3 ans ? Quels objectifs à 10 ans ? C’est la mission du club régional hydrogène que de les définir. « Il faut mobiliser les énergies de façon opérationnelle », relève Bruno Jamet. C’est ce que doit faire le Club H2 BFC, encouragé par le conseil régional, l’agence économique régionale, l’agence de développement et de maîtrise de l’énergie (Ademe) ou encore la Vallée de l’énergie.

Repères

  • 1999 : création du Fuel cell lab, à Belfort, la plateforme pile à combustible le FC Lab est créé à Belfort
  • 2011 : première immatriculation d’un véhicule à hydrogène, en France (F-City H2)
  • 2014 : Programme Mobypost et MobilHytest, flotte captive fonctionnant à l’hydrogène, avec le groupe La Poste
  • 2020 : un immeuble doit sortir de terre à Belfort, chauffé grâce à l’hydrogène, qui stocke de l’énergie solaire captée sur le toit de l’immeuble

Feuille de route hydrogène (2020-2030)

La route fléchée fin 2020

Le club s’est construit autour d’acteurs déjà très engagés dans la filière, qui composent un comité technique provisoire, en attendant que d’autres entreprises l’intègrent. On s’appuie sur le FC Lab, la plateforme pile à combustibles de Belfort liée notamment aux établissements d’enseignement supérieur ; elle existe depuis 1999. On s’appuie aussi sur des industriels comme Alstom, EDF, Rougeot énergie et de jeunes PME, comme Xydrogen ou encore H2sys.

Le pôle va avoir plusieurs fonctions. La première sera d’informer les membres sur les financements, les compétences, les marchés, les tendances ou les appels à projet. Il y a déjà la volonté de construire un annuaires des compétences et des adhérents. Ensuite, il va animer, en organisant des conférences, des groupes de travail, des visites d’entreprise et en assurant des mises en relation.

Les groupes de travail, qui doivent permettre de cibler la stratégie de développement du territoire, peuvent par exemple réfléchir à la technologie des compresseurs. Un autre groupe peut s’atteler à questionner l’importance de monter la pression de 500 à 900 bars du stockage de l’hydrogène. De ce travail doit émerger une feuille de route, définie par les membres eux-mêmes. La volonté, « c’est de la définir, d’ici la fin de l’année », résume Bruno Jamet.

La bonne solution au bon endroit

Chaque entreprise a aussi ses propres enjeux et ses besoins de retombées. Au fur et à mesure, le club doit donc amener à travailler ensemble et à stimuler les synergies pour créer une filière entre les acteurs. Pour créer des passerelles. « On va se spécialiser en fonction de son territoire », insiste Bruno Jamet, pour souligner les enjeux de cette feuille de route. Certains territoires seront par exemple spécialisé sur le stockage de l’hydrogène. D’autres, peut-être, plus sur la pile à combustible. Concernant le stockage, le nord Franche-Comté peut s’appuyer sur Faurecia à Bavans, qui va accueillir le centre de recherche et développement sur les réservoirs de l’industriel, et sur l’institut national stockage d’hydrogène (Isthy), un banc de tests qui doit permettre de qualifier et de certifier les réservoirs. « Tout le monde veut une fabrication de piles à combustible ou d’un réservoir. Mais ce qui fait que les acteurs économiques d’un territoire se rassemblent, c’est qu’ils voient un intérêt de produire », remarque Bruno Jamet, pour noter l’importance de cibler les stratégies et les filières sur lesquelles s’engage le territoire.

L’enjeu consiste à identifier cet intérêt commun et le marché captif qui permettra de le lancer. Par exemple, pourquoi évoque-t-on un travail sur les compresseurs ? Parce que cette technologie nécessite des pièces mécaniques, donc des forges ou des fonderies, mais aussi des connaissances en mécanique des fluides. « On a tous ces acteurs dans le territoire, avec les sous-traitants de General Electric », illustre Bruno Jamet.

« L’hydrogène génère beaucoup d’attente, poursuit-il, avant de conclure : Mais il faut trouver la bonne solution au bon endroit. » C’est la mission de Club H2 BFC, animé par le pôle Véhicule du futur : trouver ces solutions et créer une rupture technologique qui permettra à la région de conserver son avance sur cette technologie.  

Nos derniers articles

Vellescot : l’écloserie de Philippe Courtot, un savoir-faire en danger

Philippe Courtot est le seul pisciculteur de Franche-Comté à posséder une écloserie. Il devra bientôt prendre sa retraite. Son savoir-faire est en danger. Pour faire part de ses inquiétudes, il a convié préfecture et élus.

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts