Le Trois –

PUB

La vigilance canicule étendue au Territoire de Belfort et à la Haute-Saône

Ce samedi, l'alerte canicule touchera l'ensemble de la Franche-Comté. (Illustration ©Yves Bernardi - Pixabay)
Le Doubs a été placé en vigilance canicule ce vendredi 18 août. Météo France annonce en fin d'après-midi élargir sa zone de vigilance de 19 à 28 départements. Parmi les nouveaux départements en vigilance orange à partir de samedi midi : le Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

(avec AFP)

La France se prépare à un coup de chaud d’une intensité exceptionnelle pour une fin d’été avec une vigilance orange canicule étendue de 19 à 28 départements par Météo France pour la journée de samedi et des températures qui pourraient dépasser 40°C dans le sud.
La vigilance orange touche déjà le département du Doubs ce vendredi, elle sera étendue demain midi au Territoire de Belfort et à la Haute-Saône. L’ensemble de la Franche-Comté sera donc concerné.
Météo France prévoit des “températures minimales à la hausse par rapport aux jours précédents : pas moins de 20 à 23° en général. Les maximales de samedi atteignent 34 à 38° entre Jura, Auvergne, Rhône-Alpes, Paca et Corse, ainsi que sur le sud-ouest. Les 39°c seront atteints en basse vallée du Rhône. On attend 30 à 34°c sur le reste du pays.”
Météo France relève également le caractère tardif de cet épisode de chaleur : “A échelle France, cet épisode s’annonce comme le plus chaud de l’été 2023, également comme l’un des plus tardifs avec un tel niveau d’intensité.”
Les 28 départements placés en vigilance orange samedi forment une vaste diagonale allant du Gers au Haut-Rhin et s’étendent jusqu’à la Savoie. La vallée du Rhône est déjà soumise à de fortes chaleurs depuis plusieurs jours. A Lyon comme à Grenoble, les mairies invitent les habitants à se rapprocher des “lieux de fraîcheur”: piscine, bibliothèques, fontaines, parcs…

Déjà 37° à Grenoble

Dans l’ancienne capitale du Dauphiné, où il fait déjà 37°C vendredi, les piscines sont très fréquentées, même si de nombreux Grenoblois préfèrent se rendre en montagne pour tenter de se rafraichir.
La Métropole de Lyon se félicite aussi des récentes plantations de 25 000 arbres et arbustes qui atténuent la chaleur. “Cela permet de gagner 4,2°C en moyenne, et en période de canicule comme celle-ci, c’est énorme”, assure Pierre Athanaze, vice-président du Grand Lyon. Les horaires des parcs ont été élargis et ceux des agents publics ont été adaptés pour éviter les heures les plus chaudes.
Partout, les agriculteurs sont en première ligne. “Les animaux souffrent de la chaleur et (…) ils produisent moins. Et puis imaginez faire la traite à 18 h quand il fait encore pratiquement 40°C, c’est difficile aussi pour les humains”, relève Jean-Claude Huc, président de la chambre d’agriculture du Tarn, interrogé par l’AFP.
Autre conséquence: EDF envisage de réduire la production de ses centrales nucléaires du Bugey (Ain) et de Tricastin (Drôme) à compter respectivement de samedi et dimanche, afin d’éviter un réchauffement excessif des eaux du Rhône qui refroidissent leurs réacteurs.

Des rencontres sportives décalées

La crainte principale porte toutefois sur la santé. Une plateforme nationale d’information a été activée (0800 06 66 66) et des messages de prévention sont diffusés à la télévision et à la radio.
Les organismes pourraient être soumis à rude épreuve, y compris la nuit quand les températures redescendent peu. “L’hôpital fera face”, a assuré vendredi sur France Info le ministre de la Santé Aurélien Rousseau, estimant que si la situation est “tendue” aux urgences, elle n’est pas “plus grave” qu’en 2022. Selon Vincent Bounes, directeur du Samu de Haute-Garonne, les répercussions dépendront de la durée de l’épisode: “C’est au bout de quatre ou cinq jours qu’on voit des effets [de la canicule sur les services d’urgence] et au bout de dix jours que cela devient plus problématique”.
“Les personnes âgées à domicile un peu isolées sont les plus à risque, d’autant plus que les familles sont parties en vacances”, souligne-t-il. Prudence également pour les sportifs. Certaines rencontres de football ou de rugby autour de Lyon ont été décalées pour préserver la santé des joueurs.
“Ce weekend, les fortes chaleurs s’accentuent, en particulier sur la moitié sud du pays. Elles s’annoncent durables et intenses“, a averti Météo-France.
Le pic est attendu “entre lundi et mercredi” avant une possible baisse des températures jeudi qui reste à confirmer. Lundi, “on tutoiera les 35 degrés vers Chamonix (…) Ce qui veut dire qu’il pourrait dégeler jusqu’au sommet du Mont Blanc”, note Gabriel Chantrel, prévisionniste au centre Météo-France à Bron près de Lyon.

Nos derniers articles

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

En campagne, Florian Chauche dénonce « un racisme décomplexé »

Une plainte a été déposée par l’un des militants tractant pour Florian Chauche, le député sortant du Territoire de Belfort. Un climat hostile lors de cette campagne est décrié par les militants.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts