Belfort : une exposition au Département sur les enfants juifs d’Izieu

Le conseil départemental du Territoire de Belfort accueille jusqu’au 28 mai l’exposition Enfants juifs réfugiés à Izieu. Le vernissage de l’exposition, installée dans le hall de l’hôtel du Département, a été organisé mardi. « Cette exposition, créée en 2014 par la maison d’Izieu, est composée de 38 panneaux, parmi lesquels 29 reproductions de photographies du fonds d’archives de la Maison d’Izieu et de fonds privés de personnes ayant vécu cette histoire (Henri Alexander, Marie- Louise Bouvier, Philippe Dehan, Paul Niedermann, Renée Pallarès-Pariselle, Paulette Pallarès-Roche, la famille Perticoz et Sabine Zlatin) », informe le Département dans un communiqué. L’exposition reproduit aussi des extraits de lettres des enfants et des reproductions de documents administratifs. « Après un rappel historique permettant de situer la colonie dans la Seconde Guerre mondiale et de découvrir le contexte de sa création, l’exposition présente la vie quotidienne à la maison d’Izieu de mai 1943 à avril 1944, juste avant la rafle du 6 avril : distribution du courrier, séances de pluches, scolarité, loisirs », note le communiqué. Le 6 avril 1944, 44 enfants et 7 adultes de l’encadrement sont arrêtés par la Gestapo de Lyon, ayant à leur tête Klaus Barbie. « Seuls trois d’entre eux parviendront à échapper à la mort, rappelle le Département, avant de noter : À la suite de la commémoration de la rafle par le président de la République en 1994, la maison d’Izieu a été transformée en musée et mémorial des enfants juifs exterminés. »

  • Jusqu’au 28 mai. Exposition visible de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30, dans le hall de l’hôtel du Département. Entrée libre.