Un podium pour la 308 TCR pour sa première course d’endurance

Sur le circuit de Spa-Francorchamps, à côté de Liège, en Belgique, un équipage conduisant la nouvelle version de la Peugeot 308 TCR, s’est classé deuxième d’une épreuve d’endurance ce week-end, la première édition du TCR Spa 500. Les trois pilotes français issus de la filière de promotion de Peugeot sport en circuit, Julien Briché, Aurélien Comte et Teddy Clairet, étaient engagés par le team belge DG Sport. Ils ont disputé « les 23 heures de course d’une course passionnante pendant laquelle leur Peugeot 308TCR-Endurance a fait preuve d’une fiabilité sans faille », indique Peugeot Sport dans un communiqué. « L’une des principales raisons du succès (…) a été [la] fiabilité [de la voiture]. [Les coureurs] ont effectué 449 tours sur le très exigeant circuit de Spa-Francorchamps sans le moindre souci technique, et ce, jusqu’à la limite de temps de course réglementaire de 23 heures », détaille le constructeur automobile. La voiture a même été la plus rapide du week-end, Aurélien Comte réalisant un tour de circuit en 2 minutes 34 secondes et 616 centièmes. Ils ont pris la 2e place pendant la nuit. « Cette nouvelle 308TCR-Endurance a été exposée à un spectre de conditions climatiques très varié. D’abord sur le sec, en début de course, elle se battait alors avec une certaine aisance pour le leadership puis sur une piste détrempée tout en gardant un niveau de performance et d’aisance confortable pour les pilotes », se réjouit Peugeot Sport. « Atteindre la fiabilité sans compromettre les performances est l’un des aspects les plus importants pour gagner une course d’endurance », se satisfait François Wales, directeur de Peugeot Sport. Pour rappel, la 308 de série est fabriquée à l’usine de Sochaux de PSA.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Tourner la page à Belfort », dit Christophe Grudler
Christophe Grudler salue le plan de soutien à l’aéronautique

Christophe Grudler, député européen MoDem. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, dans Lire l'article

General Electric : « Ce n’est que mensonges et trahisons », déclare Marie-Guite Dufay
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, le 22 juin 2019 à Belfort pour la manifestation de soutien aux salariés de General Electric.

Marie-Guite Dufay, le 22 juin 2019, à Belfort, à la manifestation de soutien aux salariés de GE. | ©Le Trois – archives Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut