Sécheresse 2018 : la calamité agricole reconnue dans le Territoire de Belfort

« Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA), réuni le 16 janvier 2019, a examiné favorablement la demande de reconnaissance du Territoire de Belfort au titre des calamités agricoles », informe la préfecture dans un communiqué. « Les 101 communes du département présentées à la reconnaissance pour pertes de récolte sur prairies à la suite de la période de sécheresse exceptionnelle survenue au cours de l’été et de l’automne 2018 ont été retenues avec un taux de perte à 40 % », poursuit le communiqué.

Un acompte possible

Après publication en mairie de cet arrêté, les exploitants sinistrés disposent de 30 jours pour télédéclarer leur demande individuelle d’indemnisation sur le site TéléCALAM. « La direction départementale des territoires (DDT) et la Chambre interdépartementale de l’Agriculture sont là pour accompagner les professionnels dans leur démarche de télédéclaration », précise la préfecture.

« Afin de tenir compte du caractère exceptionnel de cet épisode de sécheresse qui s’est prolongé durant tout l’automne, et conformément à son engagement, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de porter, à titre dérogatoire, l’acompte qui pourra être versé aux agriculteurs optant pour la télédéclaration et remplissant les conditions d’éligibilité après instruction des demandes, à un niveau de 50 % de l’indemnisation calculée, précise également la préfecture, avant de rappeler : Les agriculteurs ont également bénéficié, de manière automatique, du dégrèvement d’office de la taxe sur le foncier non bâti. »

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

31 enseignants-chercheurs de Franche-Comté parmi les 2% les plus influents au monde 

Un classement américain de l’université de Stanford vient de désigner les chercheurs les plus cités au monde. Parmi eux, 31 Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal