Plan grand froid dans le Doubs : 12 places supplémentaires

« Au regard des températures négatives annoncées pour les prochains jours, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de mobiliser des places d’hébergement supplémentaires à Besançon, Pontarlier et Montbéliard en abri de nuit, afin qu’aucune personne nécessitant un hébergement d’urgence ne reste sans abri, annonce la préfecture du Doubs dans un communiqué.
Le nombre de places sera si besoin ajusté en fonction de la demande, des signalements des veilles mobiles et du numéro « 115 ».
Un dispositif de veille sociale existe tout au long de l’année pour les personnes sans domicile. Il est mis en œuvre par le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO). Ce service gère la plate-forme téléphonique du numéro de téléphone « 115 » que chacun peut appeler 24h/24 toute l’année pour faire part d’une situation de détresse.
Des veilles mobiles dites « maraudes » sont renforcées en hiver sur Besançon, Pontarlier et mises en place sur Montbéliard.
Pour assurer une réponse la plus adéquate possible, quatre accueils de jour sont ouverts : deux sur Besançon, un à Montbéliard et un à Pontarlier ainsi que des sites de restauration sociale.
Pour répondre aux demandes, le département du Doubs dispose de manière pérenne de places d’hébergement d’urgence.
Pendant la période hivernale (du 1er novembre au 31 mars), un renforcement des dispositifs est assuré. Ainsi, 12 places supplémentaires sont mobilisées.
La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP), les services de secours, les collectivités locales et les associations sont fortement mobilisés au service des publics fragiles durant cette période.
Pour rappel :
Toutes les demandes d’hébergement d’urgence sont à solliciter auprès du « 115 ».

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Lachapelle-sous-Rougemont retrouve sa poste relais

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal