Municipales : À Belfort, le MoDem recadre LREM

C’est une entente cordiale qui se profile… ou pas ! Mercredi soir, La République en Marche (LREM) a apporté son soutien à la candidature de Maude Clavequin à la mairie de Belfort. Rapidement, Bruno Kern, référent départemental du parti présidentiel, a noté que cette candidature était le fruit « d’une entente réaffirmée » avec le MoDem. Une position qui n’a pas été du goût du parti de François Bayrou. « Ce choix est de la responsabilité seule de LREM, et n’engage aucunement le Mouvement Démocrate. Nul n’est autorisé à parler à la place du Modem », interpelle Jean-Christophe Messin, délégué départemental du Modem du Territoire de Belfort dans un communiqué. « La priorité du Modem est de chercher avec ses partenaires la meilleure stratégie pour gagner l’élection municipale de Belfort. Les accords entre appareils politiques ne sont pas sa première préoccupation », déclare-t-il également. Le Modem évoque la nécessité de construire un « programme bien structuré et d’additionner des compétences dans une liste dépolitisée ». Il conclut en précisant qu’il se réunira prochainement « pour déterminer la marche à suivre ».

Défilement vers le haut