Municipales 2020 : la participation s’effondre partout en France

(AFP)

La participation au premier tour des élections municipales s’effondre dimanche à 17H00, à 38,77% contre 54,54% en 2014.

La participation au premier tour des élections municipales s’effondre dimanche à 17H00, à 38,77% contre 54,54% en 2014, soit près de 16 points de moins, selon le ministère de l’Intérieur, avec de fortes disparités dans un scrutin marqué par la pandémie de coronavirus.
 Trois instituts de sondage estiment par ailleurs que la participation totale au scrutin s’échelonnera entre 44% (Ifop-Fiducial pour CNEWS, M6 et Sud Radio, et Elabe/Berger Levrault pour BFMTV et Le Parisien) et 45,5% des inscrits, contre 63,6% en 2014.
 Les chiffres officiels à 17h00 montrent que dans l’Oise, l’un des premiers foyers de contamination du territoire, le taux de participation a chuté de 59,21% il y a six ans à 41,25%. Le Nord enregistre 21,5 points de moins et les Bouches-du-Rhône plus de 24 points de moins qu’en 2014. Le Vaucluse (-37,27%) et les Alpes-Maritimes (-33,27%) sont les deux départements où la participation chute le plus.
 Une poignée de départements connaissent une participation stable, voire en légère hausse, mais ceux où la baisse avoisine ou dépasse 20 points sont très nombreux: Calvados, Indre-et-Loire, Loiret, Eure, Ille-et-Vilaine,
Vendée, Var, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Alpes de Haute-Provence, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Haute-Saône,Haute-Garonne, Pyrénées-Orientales, Ariège, Charente, Gironde, Corrèze.
    Dès 12H00, la participation nationale s’établissait à 18,38%, en baisse de près de cinq points par rapport à 2014 (23,17%).
Défilement vers le haut