Les socialistes appellent à un moratoire du plan social

« La mise en œuvre de ce plan social, c’est une toilette mortuaire précédant un enterrement certain du site Belfortain ! » annoncent dans un communiqué de presse les socialistes Rachid Temal, sénateur et vice–président du groupe socialiste et républicain au Sénat, Maude Clavequin, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, première secrétaire fédérale du Parti socialiste du Territoire de Belfort. Ils demandent un moratoire du plan social « pour permettre de lancer concrètement les solutions de diversification d’activité du bassin d’emploi. Les opportunités existent principalement dans deux secteurs : l’aéronautique, et la création d’une filière industrielle de l’hydrogène-énergie ». Ils réclament aussi un débat sur l’indépendance énergétique et une la politique industrielle. « Nous demandons au gouvernement d’assigner l’industriel américain devant les tribunaux compétents pour qu’il respecte ses engagements contractuels passés en 2014 et toujours courants », poursuivent-ils également. « La mise en œuvre de ce plan social (1 044 suppressions de postes dans deux entités, dont 991 à Belfort, NDLR), dont les premiers départs sont prévus début novembre, conduira à réduire les effectifs totaux [de General Electric dans la cité du Lion] de près de 25%. Les répercussions sociales seront dévastatrices », concluent-ils

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : 500 manifestants pour protester contre la dégradation des conditions salariales

Pour le pouvoir d’achat et contre la réforme des retraites, ils étaient environ 500, ce jeudi, à manifester pour cette Lire l’article

L’ancien patron de la co-entreprise nucléaire GE-Alstom rejoint Neext Engineering

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui se lance dans le développement des petits réacteurs modulaires nucléaires, est officiellement créée (lire Lire l’article

La Découverte : droit de réponse d’AURIE qui conteste des propos d’Elior

Manifestation devant le restaurant La Découverte, le lundi 19 septembre. | ©Le Trois L’association des utilisateurs du restaurant inter-entreprise (AURIE) Lire l’article

Dix premières usines pour faire de la France la championne de l’hydrogène décarboné

La Première ministre Elisabeth Borne a souhaité faire de la France la championne de l'hydrogène décarboné, en annonçant mercredi une Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal