Le docteur Mohamed Si Abdallah nommé directeur adjoint de l’ARS

Le docteur Mohamed Si Abdallah, nommé directeur général adjoint de l'agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

Le docteur Mohamed Si Abdallah a été nommé directeur général adjoint de l’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté. Il remplace Olivier Obrecht, nommé directeur général adjoint de l’ARS Centre-Val-de-Loire. Il a pris ses fonctions le 4 janvier. « Après avoir commencé sa carrière en tant que médecin remplaçant, le docteur Mohamed Si Abdallah a été l’un des fondateurs du cabinet SOS médecins de Nancy dont il a été le président et gérant pendant 11 ans, indique le communiqué de presse de présentation. Par la suite, il a occupé le poste de médecin coordinateur à l’Hospitalisation à Domicile de l’agglomération Nancéenne, puis celui de médecin-chef du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de la Meuse, avant de rejoindre le SDIS de Loire-Atlantique en tant que médecin-chef adjoint. » Le docteur Mohamed Si Abdallah s’est spécialisé en médecine et biologie du sport, médecine d’urgence et médecine de catastrophe. Il est également titulaire d’un master 2 en management et administration des entreprises. En 2017, il a rejoint l’ARS des Hauts-de-France « au poste de sous-directeur « Alerte et Veille » de la direction de la sécurité sanitaire et de la santé environnementale puis au poste de directeur adjoint », termine l’ARS. Il secondera Pierre Pribille. « Pierre Pribille s’entoure d’un homme de grande qualité », déclare le contrôleur général Stéphane Beaudoux, à la tête du service départemental d’incendie et de secours du Doubs (Sdis 25), sur Facebook.

Ceci vous intéressera aussi
Le Territoire de Belfort perd désormais des habitants
L'Insee vient de publier les chiffres de son dernier recensement. Image par Keith Johnston de Pixabay

La Bourgogne-Franche-Comté ne gagne plus d'habitants et sa population reste stable. Le Territoire de Belfort quant à lui connaît une Lire l'article

Covid-19 : les 20 premiers établissements où vont commencer les vaccinations dans la région
Le vaccinations vont commencer dans les quinze premiers jours de janvier dans une vingtaine d'établissements.

La vaccination contre le covid va démarrer dans les quinze premiers jours de janvier dans une vingtaine d'établissements de Bourgogne-Franche-Comté. Lire l'article

L’inquiétude de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté à la veille du Nouvel An

Alors que la situation est « très défavorable », l'agence régionale se montre inquiète lors de son bilan mensuel et appelle à Lire l'article

14 000 doses de vaccin Moderna arrivent à Besançon, Dijon et Lons-le-Saunier
14 000 doses de vaccin Moderna et 30 000 doses de vaccin Pfizer sont livrées cette semaine, selon l'ARS. Image par Willfried Wende de Pixabay 

L'ARS de Bourgogne Franche-Comté annonce l'arrivée du vaccin Moderna, validé en fin de semaine dernière, dans la région cette semaine. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut