Le BGE renforce son accompagnement des projets d’économie sociale et solidaire

Le BGE a décidé de renforcer son pôle économie sociale et solidaire (ESS), « afin de proposer un parcours personnalisé pour accompagner les porteurs de projet à chaque étape de leur création : étude de marché, plan d’affaires, mode de gouvernance, modèle économique, stratégie de communication, soutien au montage de dossiers ». Ce secteur d’activité est attractif aujourd’hui. « Cet accompagnement concerne tous ceux souhaitant créer une entreprise de l’ESS (associations, fondations, entreprises adaptées à l’emploi des personnes en situation de handicap, entreprises de l’insertion par l’activité économique). Cet accompagnement s’adresse aussi aux structures existantes, cherchant à créer un premier emploi. « Les projets de l’ESS présentent des particularités (forte inscription territoriale, nécessité de prouver l’utilité sociale, construction collective, modèle économique…) qui impliquent un accompagnement différent des projets dits de l’économie classique », relève la structure d’accompagnement.  Le BGE Franche-Comté dispose d’une équipe ESS de 3 personnes, basées à Besançon. Des permanences seront dorénavant assurées à Vesoul, Pontarlier, Lons-le-Saunier et Belfort.

  • Renseignements ou RDV, BGE à Belfort, Tél. : 03 84 57 03 18

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Didier Vallverdu : « J’ai toujours fait preuve d’une loyauté absolue »

Puni par le parti Les Républicains à la suite de sa candidature dissidente, Didier Vallverdu répond aux reproches formulées par Lire l'article

Sur le pied de guerre avec les soldats du 35e régiment d’infanterie [photos]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Au cœur d’une mission furtive du 35e régiment d’infanterie

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Défilement vers le haut