La Région présente ses nouveaux trains Regiolis aux couleurs de Mobigo

La Région Bourgogne-Franche-Comté a présenté ce vendredi 1er mars ses nouveaux TER Regiolis aux couleurs de Mobigo. Sur la flotte des 18 TER Régiolis électriques que compte la Région, deux sont pélliculés aux couleurs de Mobigo Bourgogne-Franche-Comté. Les deux trains sortent de l’usine Alstom de Reichsoffen (Alsace). « Ces deux Régiolis aux couleurs de Mobigo circulent sur le réseau électrifié de la région, notamment entre Dijon et Besançon, ainsi que sur la ligne du Revermont (Besançon-Lons) », indique la Région dans un communiqué de presse. Six autres rames identiques commandées également fin 2017, seront livrées en 2020 avec ces mêmes couleurs, portant la flotte de Régiolis à 24. Le coût du pelliculage de huit Régiolis s’élève à 0,3 million d’euros. Depuis 2013 et la mise en service des 9 premiers Regiolis, la Région a investi 170 millions d’euros dans ce matériel roulant.

« Une prochaine commande de 16 Régiolis supplémentaires composés de six voitures sera à l’ordre du jour de l’assemblée plénière régionale de 29 mars 2019, ce qui portera le nombre de Régiolis sur le réseau TER Bourgogne-Franche-Comté à 40 fin 2021. Pour cette nouvelle commande, 224,2 millions d’euros ont été votés en décembre dernier lors du budget primitif 2019. Ces Régiolis sont prévus avec les couleurs Mobigo également et remplaceront les trains Corail entre Paris, Dijon et Lyon », informe la Région.

Le coût de l’habillage complet des futures 16 rames qui comprend la mise en place des couvertures vertes en toiture s’élève à 1,1 M€.

Ceci vous intéressera aussi
Le chômage baisse de 6,9 % en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté

Les chiffres du chômage continuent de s’améliorer en Bourgogne-Franche-Comté. La tendance à la baisse se confirme. Elle est toutefois moins Lire l’article

Plus de 20% des foyers se chauffent encore au fioul dans le nord Franche-Comté

Le chauffage au fioul n’a plus la cote. Très présent au début du siècle dernier, il a laissé peu à Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté :  les démissions en hausse dans la filière automobile 

La filière automobile repart difficilement, perturbée par le contexte économique et les mutations. Même si une reprise se perçoit, la Lire l’article

L’établissement français du sang voit rouge pour 2023
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

Manque de dons, manque de personnel, manque de moyens financiers : pour l’établissement français du sang (EFS), les difficultés s’amoncellent Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal