Jura : aucun facteur de risque environnemental commun après un nombre anormal de cancers chez des enfants

L'enquête épidémiologique de Santé publique France présentée mardi aux familles d'une quinzaine d'enfants touchés par des cancers dans quatre communes du Jura,

L’enquête épidémiologique de Santé publique France présentée mardi aux familles d’une quinzaine d’enfants touchés par des cancers dans quatre communes du Jura, n’a identifié aucun facteur de risque environnemental commun, a indiqué mercredi l’Agence régionale de santé (ARS).

(AFP)

L’enquête épidémiologique de Santé publique France présentée mardi aux familles d’une quinzaine d’enfants touchés par des cancers dans quatre communes du Jura, n’a identifié aucun facteur de risque environnemental commun, a indiqué mercredi l’Agence régionale de santé (ARS).

L’agence nationale de santé publique a mené une expertise épidémiologique concernant les cancers « de toute nature » de 16 enfants dont les diagnostics avaient été établis entre 2011 et 2020, afin de rechercher d’éventuels facteurs explicatifs, selon l’ARS. Les enfants concernés, quatorze âgés de moins de 15 ans et deux de plus de 15 ans, sont domiciliés sur les communes jurassiennes de Les Rousses, Longchaumois, Morez et Prémanon, quatre communes distantes de quelques kilomètres seulement. Mais finalement, « aucun facteur de risque environnemental commun n’a pu être établi à l’issue de ces travaux », a annoncé l’ARS dans un communiqué, précisant que le rapport définitif de Santé publique France sera disponible en fin d’année.

« Une surveillance épidémiologique sera maintenue avec l’aide du Registre national des cancers de l’enfant et plusieurs acteurs de la recherche ou de la prise en charge onco-pédiatrique, en France et en Suisse », a-t-elle ajouté. En juillet 2019, l’ARS avait été informée d’un « nombre anormalement élevé de cancers » dans cette région, touchant dix enfants âgés de 6 mois à 13 ans au moment du diagnostic.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Jura : prison ferme pour un incendiaire en conflit avec son fils pompier volontaire

Un ouvrier en conflit avec son fils pompier volontaire a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura) Lire l’article

Lunettes made in France : le Jura voit le renouveau poindre à l’horizon

Au cœur des massifs du Jura, les lunetiers français croient en des jours meilleurs après une longue période de déclin, Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal