Il a été dirigeant de Peugeot, Jean Gandois est mort

Jean Gandois, le président de l’organisation patronale CNPF qui démissionna de ce poste pour protester contre les 35 heures, s’est éteint le 7 août à l’âge de 90 ans, selon un avis de décès paru mardi dans Le Figaro. Ce polytechnicien s’était illustré par une carrière très dense de capitaine d’industrie, à la tête de fleurons de l’acier et de la chimie comme Sollac, Rhône-Poulenc, Péchiney et Cockerill-Sambre.

Jean Gandois a également œuvré comme administrateur de certains grands groupes en France, de Paribas à Peugeot en passant par Danone, Suez ou Schneider. Il avait fait ses premières armes internationales en participant à la construction d’équipements routiers en Guinée, au Brésil et au Pérou, avant d’entrer en 1961 chez les maîtres de forge De Wendel, et de prendre en 1972 la direction des aciéristes Sacilor et Sollac. 

Ceci vous intéressera aussi
FCSM : 6000 spectateurs autorisés à Bonal pour Sochaux-Rodez
Le stade Auguste-Bonal, à Sochaux, a été inauguré le 22 juillet 2000 et fête ses 20 ans.

Le stade Bonal va pouvoir accueillir plus de spectateurs pour les prochains matchs. | ©Le Trois – Thibault Quartier Le FC Sochaux-Montbéliard Lire l'article

Belfort : les rodéos urbains en ligne de mire
Les rodéos urbains en ligne de mire des autorités à Belfort.

Les autorités se mobilisent contre les rodéos urbains dans l'agglomération belfortaine. | ©Le Trois – illustration « Le phénomène des rodéos motorisés, Lire l'article

FCSM : la jauge redescend à 5000 pour Sochaux-Rodez
Le stade Auguste-Bonal, à Sochaux, a été inauguré le 22 juillet 2000 et fête ses 20 ans.

Légende | © Crédit-photos Le FC Sochaux-Montbéliard avait obtenu une dérogation afin d’accueillir 6 500 personnes à l’occasion de la Lire l'article

Besançon : un an de prison pour l’agression d’une magistrate
Deux hommes de 39 et 58 ans opposés au déploiement de la 5G pour des raisons environnementales ont été condamnés lundi à 3 et 4 ans de prison ferme pour avoir incendié une antenne-relais dans le Jura.

L'agression a eu lieu au tribunal de Lons-le-Saunier | © Le Trois Un homme de 32 ans, qui avait blessé Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut