Il a été dirigeant de Peugeot, Jean Gandois est mort

Jean Gandois, le président de l’organisation patronale CNPF qui démissionna de ce poste pour protester contre les 35 heures, s’est éteint le 7 août à l’âge de 90 ans, selon un avis de décès paru mardi dans Le Figaro. Ce polytechnicien s’était illustré par une carrière très dense de capitaine d’industrie, à la tête de fleurons de l’acier et de la chimie comme Sollac, Rhône-Poulenc, Péchiney et Cockerill-Sambre.

Jean Gandois a également œuvré comme administrateur de certains grands groupes en France, de Paribas à Peugeot en passant par Danone, Suez ou Schneider. Il avait fait ses premières armes internationales en participant à la construction d’équipements routiers en Guinée, au Brésil et au Pérou, avant d’entrer en 1961 chez les maîtres de forge De Wendel, et de prendre en 1972 la direction des aciéristes Sacilor et Sollac. 

Ceci vous intéressera aussi
L’édition 2021 du carnaval de Belfort annulée

L'édition 2021 du carnaval de Belfort est annulée| © illustration | Image par 192635 de Pixabay Prévu initialement le 28 Lire l'article

Belfort : les estampes de Picasso officiellement léguées au musée d’art moderne – donation Jardot

Marc Verdure, directeur des musées de Belfort, présentant l'exposition "La Caisse à remords" en 2019. | ©Le Trois Quentin Laurens, Lire l'article

Christophe Grudler propose une université européenne de l’hydrogène à Belfort
30 000 apprenants retrouvent le chemin de l’université de Franche-Comté, ce mardi 1er septembre.

Le député européen propose une université européenne de l'hydrogène à Belfort en réunissant les acteurs locaux.| © Archives LeTrois T.Q. Lire l'article

Haute-Saône: l’obligation du port du masque prolongée jusqu’au 30 avril
masque obligatoire Haute-Saône

La préfecture justifie la prolongation de l'obligation du port du masque par une reprise de l'épidémie.| © LeTrois La préfète Lire l'article

Défilement vers le haut