Il a été dirigeant de Peugeot, Jean Gandois est mort

Jean Gandois, le président de l’organisation patronale CNPF qui démissionna de ce poste pour protester contre les 35 heures, s’est éteint le 7 août à l’âge de 90 ans, selon un avis de décès paru mardi dans Le Figaro. Ce polytechnicien s’était illustré par une carrière très dense de capitaine d’industrie, à la tête de fleurons de l’acier et de la chimie comme Sollac, Rhône-Poulenc, Péchiney et Cockerill-Sambre.

Jean Gandois a également œuvré comme administrateur de certains grands groupes en France, de Paribas à Peugeot en passant par Danone, Suez ou Schneider. Il avait fait ses premières armes internationales en participant à la construction d’équipements routiers en Guinée, au Brésil et au Pérou, avant d’entrer en 1961 chez les maîtres de forge De Wendel, et de prendre en 1972 la direction des aciéristes Sacilor et Sollac. 

Ceci vous intéressera aussi
Delle : le conseil départemental soutient la création d’un garage solidaire

Le Département soutient l'association Solid'R. | ©CD90 – Jean-François Lami Le 9 avril est à marquer d’une pierre blanche pour l’association Solid’R Lire l'article

La vaccination s’ouvre aux enseignants et aux policiers de plus de 55 ans
La vaccination est ouverte aux enseignants et policiers de plus de 55 ans.

Légende | © Crédit-photos Afin de renforcer les mesures de sécurité sanitaire et d’accélérer la vaccination, le Gouvernement met en Lire l'article

Le député européen Christophe Grudler au départ de Thomas Pesquet à Cap Canaveral

Cap Canaveral, en Floride, d'où décollera Thomas Pesquet, ce jeudi, vers l'ISS. | ©David Mark de Pixabay Sihame SaadyCe jeudi Lire l'article

Un forum en ligne pour faciliter la recherche de jobs d’été

Un forum de jobs d'été en ligne est organisé le mercredi 21 avril. | ©Illustration Sihame SaadyAu mois d’avril, de Lire l'article

Défilement vers le haut