FCSM : Cédric Perrin appelle à stopper la saga

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, est inquiet de la situation du FC Sochaux-Montbéliard. Il estime qu’il est temps que cette saga s’arrête. « Un an après la forte mobilisation des élus et supporters sochaliens, la conjoncture du club ne cesse d’empirer avec désormais une situation administrative plus floue que jamais autour de la présidence de M. Li », précise le communiqué adressé aux rédactions. « Les craintes que j’ai exprimées à de nombreuses reprises sur l’impossibilité pour M. Li de retrouver une stabilité financière se sont malheureusement confirmées, avec sa mise en faillite personnelle et son départ de la présidence du groupe Tech Pro, précise-t-il dans le communiqué. De par son entêtement à conserver son titre de président et son refus de vendre, le plus ancien club de football professionnel français est au plus mal et cela doit maintenant cesser. » Le sénateur du Territoire de Belfort invite l’actuel président du FCSM à « prendre ses responsabilités ». Il veut que la situation soit clarifiée afin de « permettre la vente du club ».

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Saturée, l’usine Stellantis de Sochaux stocke ses véhicules sur l’aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans

Confrontée à d’importants problèmes logistiques dans l’expédition de ses véhicules, l’usine Stellantis de Sochaux (Doubs) stocke une partie de ses Lire l’article

Stellantis : les parkings d’expédition saturés à cause de problèmes logistiques

Stellantis est confronté à des problèmes logistiques d’envergure, limitant l’expédition des véhicules depuis leurs usines confirme le constructeur automobile. À Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal