FC Sochaux: les sénateurs Cédric Perrin et Martial Bourquin interpellent l’ambassadeur de Chine

Le sénateur du Territoire de Belfort le sénateur du Pays de Montbéliard, ont sollicité un rendez-vous avec M. Jun Zhai dans une lettre cosignée.

Deux sénateurs ont demandé jeudi à rencontrer l’ambassadeur de Chine en France pour faire part de leurs « inquiétudes légitimes » face à la situation administrative du FC Sochaux, propriété du  groupe chinois Ledus dont la filiale française est en liquidation. Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, et Martial Bourquin, sénateur du Doubs, « mobilisés pour garantir la pérennité du club », ont sollicité un rendez-vous avec M. Jun Zhai dans une lettre cosignée, après avoir été interpellés par les clubs de supporters du FC Sochaux.

« L’attachement à ce club est très fort, tant au sein de la population locale que chez les élus de nos départements respectifs », ont souligné les deux sénateurs qui souhaitent « expliciter davantage » leurs craintes pour l’avenir du club lors d’un entretien.

La situation du FC Sochaux-Montbéliard (L2) est incertaine après la liquidation judiciaire en août 2017 de la filiale française de la société chinoise Ledus, qui a racheté le FCSM en 2015. Depuis cette procédure, le propriétaire du club « n’a apporté aucune garantie viable » quant au futur du plus vieux club de football professionnel français, a expliqué Cédric Perrin, s’associant à la démarche d’élus locaux. Le 14 décembre, Charles Demouge (LR), président de l’agglomération de Montbéliard, avait demandé un rendez-vous avec Laura Flessel, ministre des Sports, et regretté le « manque de transparence et de certitude sur l’avenir du club » dans un communiqué.

La « Tribune Nord Sochaux », principal groupe de supporters du FCSM, avait mis en cause dans un communiqué la gestion de la direction qu’elle accuse de « souiller » le club et de le mener « droit dans le mur ». La DNCG, le gendarme financier du football français, a interdit le 11 décembre au club de Sochaux de recruter et a imposé un encadrement de la masse salariale pour la saison 2018-19.

(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : 198 000 voitures produites à l’usine de Sochaux en 2022

L’usine Stellantis de Sochaux a produit 198 000 véhicules en 2022, contre 265 000 l’année précédente. L’an passé, l’usine a Lire l’article

Automobiles : la CMA-CGM supprime la marque Gefco

L’ancien transporteur des voitures Peugeot Gefco, créé en Franche-Comté après la Seconde Guerre mondiale, racheté au printemps par la compagnie Lire l’article

Sochaux : l’industrie du futur se dessine au Mattern Lab

Le Mattern Lab propose une soirée de lancement, ce jeudi 5 janvier, à Sochaux. L’occasion de découvrir ce lieu, dont Lire l’article

Hydrogène : Stellantis veut entrer au capital de Symbio

Le constructeur automobile Stellantis regarde avec plus d’intérêt, ces derniers mois, la technologie hydrogène. Juste avant Noël, il a annoncé Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal