Exposition Bourgogne-Franche-Comté présence des Suds à l’hôtel du Département

L’exposition Bourgogne-Franche-Comté présence des Suds, accueillie dans le hall de l’hôtel du Département, « traite, à la fois, des mouvements de population généraux et des spécificités locales, du temps de l’exotisme aux nouvelles migrations », informe le conseil départemental dans un communiqué de presse. L’exposition est composée de 10 panneaux, richement illustrés, et aborde l’immigration dans notre territoire depuis 1870. « Un travail ambitieux et conséquent, dont l’intérêt est d’apporter une profondeur historique nécessaire à la compréhension d’un présent de plus en plus complexe et de rassembler les acteurs sur le territoire de la grande région. » Cette exposition itinérante pose ses valises pendant 10 jours à Belfort. Bourgogne-Franche-Comté présence des suds est conçue par le Groupe de recherche Achac et coordonnée par Pascal Blanchard et Emmanuelle Collignon. Elle est réalisée par Stéphane Kronenberger. Il « est historien de l’époque contemporaine rattaché au laboratoire Temps Espaces Langages Europe Méridionale Méditerranée (TELEMME) Aix- Marseille Université ».

  • Jusqu’au 29 janvier, dans le hall de l’hôtel du Département. Entrée libre, du lundi au jeudi de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h 30 et le vendredi de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 16 h.

     

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal