Don de sang: la Maison du don de Belfort ouverte pendant les fêtes

Don sang/ plaquettes / Maison du don Belfort

Avec les fêtes et deux jours fériés sans collecte, la fin d’année s’annonce d’autant plus compliquée pour l’établissement français du sang (EFS) que les besoins en plaquettes, périssables après seulement sept jours, restent très importants malgré les déprogrammations de blocs opératoires. L’EFS invite donc les citoyens en bonne santé à faire, en prenant rendez-vous pour un don de sang pendant les fêtes de fin d’année, « un cadeaux précieux et utile: la vie ».
Le défi pour répondre aux besoins de tous les patients reste un challenge quotidien pour l’EFS. Le niveau de prélèvement sur les collectes de sang doit être régulier et constant pour assurer l’autosuffisance. En effet, la durée de vie des produits sanguins est limitée : sept jours pour les plaquettes, quarante-deux jours pour les globules rouges.
Afin de compenser le manque de prélèvement des deux jours fériés, les sept Maisons du don de la région Bourgogne-Franche-Comté élargissent leurs horaires, offrant ainsi davantage de temps pour faire une pause solidaire pendant les fêtes.
Pour le nord Franche-Comté, la Maison du sang, située à Belfort, aux Glacis, sera ouvert

  • les jeudis 24 et 31 décembre de 8 h 30 à 15 h
  • les samedis 26 décembre et 2 janvier de 8 h 30 à 15 h 30

Retrouvez toutes les autres collectes près de chez vous, organisées avec l’aide des associations pour le Don de Sang Bénévole, sur https://dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte ou en téléchargeant l’appli Don de sang.
La majorité des lieux de don accueille maintenant les donneurs sur rendez-vous, pour assurer la distanciation sociale.
Vous pouvez réserver votre créneau sur mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr ou depuis l’appli Don de sang

Ceci vous intéressera aussi
Les bailleurs sociaux subissent de plein fouet la crise de l’énergie 

Les bailleurs sociaux mettent en place des plans de « sobriété » pour essayer de limiter la casse. | ©Le Trois - Lire l’article

Eau potable : « Il faut raisonner à l’échelle du nord Franche-Comté »

La sécheresse estivale et les déficits pluviométriques fragilisent les capacités d’alimentation en eau potable. Les crises se multiplient. Les restrictions Lire l’article

Un séisme de magnitude 4,8 près de Bâle, ressenti jusque dans la nord Franche-Comté
La carte des séismes sur le site Renass

Un tremblement de terre a été ressenti peu avant 18 h ce samedi, 10 septembre, jusque dans le nord Franche-Comté. Lire l’article

Transports : l’abonnement Campus, des économies pour les étudiants
Une étude est lancée pour étudier la faisabilité de construire une autorité organisatrice des mobilités à l'échelle du nord Franche-Comté.

Depuis le 1er septembre, l'abonnement Campus est disponible à 18€ au lieu de 38€ pour les étudiants de l'Aire urbaine

Défilement vers le haut Aller au contenu principal