Domicile 90 a passé plus de 3 000 appels pour papoter avec les personnes âgées

Domicile 90 a passé plus de 3 000 appels pour papoter avec les personnes âgées

Pendant le confinement, l’association d’aide à domicile Domicile 90 a lancé la plateforme téléphonique du cœur. 21 personnes, âgées de 18 à 80 ans ont passé plus de 3 000 appels à des personnes âgées en perte d’autonomie chez qui l’association ne pouvait plus intervenir « afin de s’assurer qu’elles allaient bien et remettre des services d’urgence si nécessaire ». La plateforme devient Papot’âges du cœur, avec des appels téléphoniques de bénévoles ou des visites à domicile « juste pour papoter, faire un brin de causette, rompre l’isolement ». « En parallèle, une action de soutien aux aidants est mise en place, afin de les soulager en cette période où les accueils de jour sont fermés », poursuit un communiqué de presse de Domicile 90. Ce service a notamment pu être mis en place grâce à des donateurs locaux, mais aussi des fondations d’envergure nationale, comme la Fondation de France ou la Fondation VINCI pour la Cité. Pendant le confinement, Domicile 90 rappelle que les aides à domicile et les aides-soignants ont montré « toute leur importance ». L’association, avec le déconfinement, « poursuit son action de soins et d’accompagnement des personnes les plus vulnérables face au virus : les personnes âgées ».

Défilement vers le haut