Deux kayakistes à la maison de l’environnement pour alerter sur le réchauffement climatique

Marlène Devillez, vice-championne du monde de kayak free style et Nicolas Caussanel, 3e européen au Top 20 mondial du kayak extrême, interviennent le 8 mai à la maison de l’environnement, au Malsaucy. « Riche de leur expérience sur les plus beaux sites de la planète, les deux champions souhaitent lancer un cri d’alarme sur les effets du réchauffement climatique, prévient le Département dans un communiqué. Depuis 20 ans, ils constatent très nettement que les rivières se transforment sous l’effet du réchauffement climatique. Y compris chez nous, en Franche-Comté. » Sur leur site, les deux kayakistes confient : « Il y a 10 ans de cela, les Alpes représentaient un terrain d’entraînement idéal pour nous d’Avril à fin Août. Le recul et la fonte des glaciers ainsi que l’augmentation des températures entraînent aujourd’hui des niveaux d’eau spectaculairement hauts jusqu’au mois de Juin avant de voir nos rivières se retrouver dans un état de quasi sécheresse. »

Dans l’amphithéâtre, ils présenteront quelques images de leur film en cours de réalisation : plus beaux sites de kayak en eaux vives, cascades du jura, canyon, sites d’Amérique du sud. Le Département soutient ce projet, intitulé Rivières : les sentinelles du réchauffement, dont l’objectif est de montrer la différence des rivières, à 10 ans d’intervalle.

Mercredi 8 mai, à 15 h, conférence à la maison départementale de l’environnement – www.territoiredebelfort.fr/mde – Toutes les animations sont gratuites mais les places sont limitées. Il est conseillé de s’inscrire à l’avance. Tél. : 03 84 29 18 12 – mail : maison.environnement@territoiredebelfort.fr