Covid-19 : Bastien Faudot et Samia Jaber ne siègent pas au Grand Belfort ce jeudi

« Ce n’est pas acceptable. » Samia Jaber, conseillère municipale d’opposition à Belfort, pour la liste Belfort en Grand, et conseillère communautaire, est remontée contre la décision de Damien Meslot, président du Grand Belfort, d’organiser le conseil communautaire de ce jeudi soir, qui réunit 97 conseillers communautaires, dans la salle Olivier-Barrillot, à l’annexe de l’hôtel de ville. Et non pas au Phare, comme en juillet. « Ce n’est pas raisonnable pour la sécurité des élus et de leur famille », dénonce Samia Jaber. En début de semaine, ils ont interpellé Damien Meslot, mais n’ont pas eu de retour. Selon elle et Bastien Faudot, ce choix n’est que politique : au Phare, on ne pourrait pas interdire le public. Et le contexte social des agents de la Ville et de l’Agglomération n’est pas favorable à l’exécutif. La fronde gronde face aux décisions de renier sur les acquis sociaux. Les deux élus, qui ont décidé de ne pas prendre part au conseil d’agglomération, demandent de « l’exemplarité » au président alors que le préfet du Territoire de Belfort vient d’envoyer un arrêté à tous les maires du Territoire de Belfort interdisant les rassemblements festifs ou familiaux  de plus de 30 personnes au sein des établissements recevant du public.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Grand Belfort : 35,9 millions d’euros pour sécuriser le réseau d’eau potable

Une dizaine de chantiers viennent d’être annoncés pour sécuriser l’accès en eau et l’assainissement dans le Grand Belfort. Après la Lire l’article

Grand Belfort : en 2023, tous les emballages ménagers iront au tri 

C’est un objectif fixé par la loi Grenelle 1 en 2009 : atteindre 75% de recyclage des emballages ménagers. Le Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal