Belfort : un mineur refuse un contrôle routier et blesse un policier

Une vaste opération policière était en cours lundi matin dans le quartier sensible de Planoise à Besançon dans le cadre d'une enquête sur les fusillades liées au trafic de d

Le 9 juillet, un fonctionnaire de police contrôle un Renaud Modus, signalé volé, rue du Peintre Baumann, à Belfort. « Alors qu’il tentait d’interpeller le conducteur du véhicule, [le fonctionnaire de police] s’est retrouvé accroché à la portière lorsque le conducteur a refusé le contrôle et pris la fuite en marche arrière », détaille le procureur de la République dans un communiqué adressé aux rédactions, ce mercredi 17 juillet. Il a été traîné sur plusieurs dizaines de mètres. « Le fonctionnaire de police a lâché prise lorsque le véhicule a heurté à vive allure un muret », poursuit le communiqué. Avec la violence du choc, il a été projeté en l’air. « Le véhicule est retombé sur le fonctionnaire de police, lui occasionnant des blessures ayant justifié une incapacité (ITT) de dix jours », complète le procureur. L’auteur a été identifié par la police ; un mineur, qui aura 18 ans au mois d’août. Il a été interpellé et placé en garde-à-vue lundi 15 juillet. « Il a reconnu qu’il était bien le conducteur du véhicule, contestant cependant avoir compris la qualité des fonctionnaires de police ayant voulu procéder au contrôle, relève le communiqué de presse. Cette version est contredite par celle de sa passagère, également placée en garde-à-vue et contre laquelle aucune charge n’a été retenue au terme de la procédure. » Le jeune homme a été déféré devant le juge des enfants ce mercredi et a été mis en examen « des chefs de violence volontaire aggravée par deux circonstances (avec arme et sur dépositaire de l’autorité publique) ayant entraîné une incapacité supérieure à 8 jours, conduite sans permis et défaut de maîtrise ». Il a été placé en détention provisoire.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Sur le pied de guerre avec les soldats du 35e régiment d’infanterie [photos]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Au cœur d’une mission furtive du 35e régiment d’infanterie

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Défilement vers le haut