Belfort : les candidatures du prix littéraire sont ouvertes

Les candidatures du prix littéraire de la Ville de Belfort 2021 sont ouvertes.

La Ville de Belfort, l’association Livres 90 (qui organise la Foire aux livres) et la bibliothèque municipale attribuent chaque année le prix littéraire de la Ville de Belfort. Il est organisé pour la 7e édition. Il est remis à l’occasion de la Foire aux Livres, à l’automne, et s’élève à 500 euros. Ce prix « est attribué par un jury composé de trois membres de l’association Livres 90, un à deux membres de la bibliothèque municipale dont la directrice, un libraire et l’adjointe à la culture de la Ville de Belfort qui en sera la présidente ». En 2020, le prix a récompensé l’ouvrage Comment je suis devenue une pessimiste joyeuse, de Sarah Meyer. 24 ouvrages étaient en compétition. Les candidatures de l’édition 2021 sont désormais ouvertes. « Tous les romans, nouvelles et récits publiés entre le 1er juin 2020 et le 1er juin 2021 pourront candidater au prix », informe la mairie dans un communiqué de presse. Le prix concerne la littérature pour adultes et l’œuvre devra être rédigée en langue française. Les éditeurs ou auteurs devront faire parvenir trois exemplaires à la Bibliothèque Léon Deubel avant le 30 juin 2021.

Ceci vous intéressera aussi
Les volleyeuses de Belfort à une marche du niveau semi-professionnel 

Dans le gymnase George Thurnerr, à Belfort, les ballons retentissent. L’équipe féminine de Volley-Ball vient de reprendre les entraînements pour Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Les mercredis du château de retour au rythme du jazz et du blues

Faire mieux, chaque année, c’est l’ambition de François Lanneau, qui a repris la gestion des Mercredis du château avec l'association Lire l'article

Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Défilement vers le haut