Augmentation de capital pour la société d’économie mixte du pays de Montbéliard

Les élus de Pays de Montbéliard Agglomération ont validé, lors du dernier conseil d’agglomération, le 22 novembre, une souscription à l’augmentation de capital de la société d’économie mixte Pays de Montbéliard Immobilier d’entreprises (SEM PMIE). Cette société, créée en 2011, associe des acteurs publics et privés. Elle est propriétaire de 115 000 m2 de locaux industriels et tertiaires, accueille 35 entreprises, représentant 850 salariés hébergés. Pour répondre aux prochains défis économiques du territoire, notamment la création de parcs d’activités industrielles, tournées notamment autour de l’automobile dans le cadre du projet PSA 2022, elle doit augmenter ses fonds propres. L’augmentation de capital envisagé est de 13,5 millions d’euros, pour le porter à 27,5 millions d’euros. Pays de Montbéliard Agglomération a participé à hauteur de 3 millions d’euros à l’augmentation de ce capital. Une vingtaine d’actionnaires a contribué à l’augmentation de ce capital. Le chiffre d’affaires de cette société en 2017 s’élève à 5,7 millions d’euros, enregistrant une hausse de 12 % par rapport à 2016.

Ceci vous intéressera aussi
L’édition 2021 du carnaval de Belfort annulée

L'édition 2021 du carnaval de Belfort est annulée| © illustration | Image par 192635 de Pixabay Prévu initialement le 28 Lire l'article

Belfort : les estampes de Picasso officiellement léguées au musée d’art moderne – donation Jardot

Marc Verdure, directeur des musées de Belfort, présentant l'exposition "La Caisse à remords" en 2019. | ©Le Trois Quentin Laurens, Lire l'article

Christophe Grudler propose une université européenne de l’hydrogène à Belfort
30 000 apprenants retrouvent le chemin de l’université de Franche-Comté, ce mardi 1er septembre.

Le député européen propose une université européenne de l'hydrogène à Belfort en réunissant les acteurs locaux.| © Archives LeTrois T.Q. Lire l'article

Haute-Saône: l’obligation du port du masque prolongée jusqu’au 30 avril
masque obligatoire Haute-Saône

La préfecture justifie la prolongation de l'obligation du port du masque par une reprise de l'épidémie.| © LeTrois La préfète Lire l'article

Défilement vers le haut